15 août 2020

Israël réimpose certaines restrictions alors que le nombre de cas infectieux augmente

Lundi, Israël a réimposé un verrouillage partiel, suite à une recrudescence des cas de coronavirus dans le pays.

Les mesures de verrouillage comprennent la fermeture des bars, des salles de sport, des salles de manifestations, des piscines publiques et l’annulation des manifestations culturelles, tandis que les synagogues ne doivent pas accueillir plus de 19 participants à la prière et que les bureaux gouvernementaux sont tenus de faire en sorte que 30 % de leur personnel télétravaille.

“Pour sauver des vies et sauver l’économie, nous devons aplatir la courbe”, a déclaré le ministre de la santé Yuli Edelstein lors d’un point de presse à la suite d’une réunion spéciale du cabinet.

Les restrictions sur les coronavirus ont été réimposées pour éviter un blocage plus large qui pourrait paralyser l’économie du pays, Israël signalant environ 1 000 nouveaux cas de COVID-19 par jour.

“La pandémie se propage – c’est clair comme de l’eau de roche. Elle augmente fortement chaque jour et entraîne avec elle, contrairement à ce qu’on nous avait dit, une traînée de patients gravement malades”, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Il a ajouté que le pays est “à un pas d’un verrouillage complet”.

Mercredi, le ministre israélien de la défense et premier ministre suppléant, Benny Gantz, a déclaré qu’il s’était isolé en raison d’une exposition présumée à une personne infectée par le coronavirus.