4 août 2020

Impact du Covid-19 : La Chine prévoit un ratio déficit/PIB supérieur à 3,6 % en 2020

La Chine a prévu un ratio déficit/PIB de plus de 3,6 % en 2020, a indiqué un rapport du gouvernement vendredi.

“Le ratio du déficit au PIB de la Chine devrait s’élever cette année à plus de 3,6 %, soit 0,8 point de pourcentage de plus que l’année dernière”, selon le rapport sur les travaux du gouvernement publié par The Global Times.

L’augmentation du déficit est prévue à 1 000 milliards de yuans par rapport aux 2 760 milliards de yuans de l’année dernière, selon le rapport présenté par le Premier ministre du Conseil d’État Li Keqiang à l’ouverture de la troisième session de la 13e Assemblée populaire nationale vendredi.

La Chine a décidé de ne pas fixer d’objectifs de croissance du PIB en 2020 dans le contexte de la pandémie de Covid-19, selon le rapport.

A VOIR AUSSI : Les réservations en ligne augmentent malgré les restrictions, les OTA se préparent à répondre à la demande

Selon Xinhua, le pays s’efforcera d’atteindre les objectifs de développement visant à gagner la bataille contre la pauvreté, mais ne fixera pas d’objectif spécifique de croissance économique pour 2020.

Le rapport de travail indique également que le pays s’est fixé comme objectif d’éradiquer la pauvreté cette année malgré la pandémie de coronavirus.

“Cette année, nous devons donner la priorité à la stabilisation de l’emploi et à la garantie du niveau de vie, gagner la bataille contre la pauvreté et atteindre l’objectif de construire une société modérément prospère dans tous ses aspects”, indique le rapport.

De plus, la Chine va émettre des obligations publiques d’une valeur de 9 billions de yuans (1,26 billions de dollars) pour lutter contre la pandémie de Covid-19.


A lire également : les banques, les coûts financiers doivent pouvoir bénéficier d’une assurance crédit : Groupe Irdai

Le premier ministre Li Keqiang a également déclaré que Pékin est prêt à renforcer la coopération internationale dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et à travailler à la stabilisation de l’économie mondiale touchée par cette contagion mortelle.

Le nouveau coronavirus, qui a été signalé pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan, a jusqu’à présent touché 5 101 400 personnes dans le monde et fait 332 876 victimes, selon l’université Johns Hopkins.