18 septembre 2020

HSBC affirme que le bénéfice net a chuté de 96% au 2e trimestre, alors que la pandémie s’est installée

Le géant bancaire britannique HSBC a déclaré lundi que son bénéfice net avait chuté de 96% au deuxième trimestre de cette année en raison de la crise du coronavirus.

Le bénéfice net de la banque s’est élevé à 192 millions de dollars au cours du trimestre d’avril-juin, contre 4,37 milliards de dollars à la même période l’année dernière. Le bénéfice net du premier trimestre s’est élevé à 1,79 milliard de dollars.

Des taux d’intérêt proches de zéro, destinés à aider les entreprises à continuer à fonctionner avec des crédits bon marché, réduisent les marges des prêteurs, a déclaré HSBC. La banque prévoit des pertes de crédit de 8 à 13 milliards de dollars en 2020.

En février, la banque a annoncé environ 35 000 suppressions d’emplois dans le cadre d’un grand projet de restructuration. Le PDG Noel Quinn a déclaré que HSBC avait interrompu ses efforts de restructuration au cours du dernier trimestre pour se concentrer sur le soutien de ses clients.

“Notre performance au premier semestre a été affectée par la pandémie COVID-19, la baisse des taux d’intérêt, l’augmentation du risque géopolitique et la volatilité accrue des marchés”, a souligné M. Quinn.