8 août 2020

Hong Kong reporte les élections législatives d’un an en invoquant le coronavirus

La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, a annoncé vendredi que le gouvernement reporterait d’un an des élections législatives très attendues, en invoquant l’aggravation d’une épidémie de coronavirus dans la ville chinoise semi-autonome.

Le gouvernement de Hong Kong invoque une ordonnance d’urgence pour retarder les élections. M. Lam a déclaré que le gouvernement avait le soutien du gouvernement chinois pour prendre cette décision. “L’annonce que je dois faire aujourd’hui est la décision la plus difficile que j’ai eu à prendre au cours des sept derniers mois”, a déclaré M. Lam lors d’une conférence de presse.

“Nous voulons garantir l’équité, la sécurité et la santé publiques, et nous devons veiller à ce que l’élection se déroule de manière ouverte, équitable et impartiale. Cette décision est donc essentielle”, a-t-elle déclaré.