7 août 2020

Ellen DeGeneres pourrait mettre fin à son talk-show après des allégations de toxicité sur le lieu de travail : Rapport

La comédienne et animatrice de télévision américaine Ellen DeGeneres pourrait être prête à dire au revoir à son talk-show alors qu’une enquête sur les allégations de toxicité sur le lieu de travail est en cours, selon les rapports.

Des dizaines d’employés du Ellen DeGeneres Show se sont manifestés dans un rapport explosif de BuzzfeedLe film a été diffusé sur le site web de la chaîne, où il est question de harcèlement sexuel et de mauvaise conduite de la part de certains des producteurs exécutifs les plus importants de l’émission, Ed Glavin, Kevin Leman et Jonathan Norman.

Selon Fox NewsSelon un nouveau rapport, l’animatrice de 62 ans s’est entretenue avec des cadres supérieurs de Warner Bros. et de Telepictures, la société qui produit l’émission, pour leur faire savoir qu’elle envisageait de mettre fin à l’émission.

Une initiée de Telepictures a révélé au Daily Mail : “Elle pense qu’elle ne peut pas continuer et que la seule façon de récupérer sa marque personnelle est de fermer l’émission.

Jeudi (heure locale), Mme DeGeneres a rompu son silence pour parler de la récente atteinte à la culture des coulisses du “Ellen DeGeneres Show” dans un mémo adressé au personnel.

Elle a commencé par dire : “Le premier jour de notre spectacle, j’ai dit à tout le monde lors de notre première rencontre que le “Ellen DeGeneres Show” serait un lieu de bonheur – personne n’élèverait jamais la voix, et tout le monde serait traité avec respect. De toute évidence, quelque chose a changé, et je suis déçu d’apprendre que cela n’a pas été le cas. Et pour cela, je suis désolé. Tous ceux qui me connaissent savent que c’est le contraire de ce que je crois et de ce que j’espérais pour notre spectacle”.

L’artiste de “Finding Dory” a insisté sur le fait que la culture telle qu’elle a été rapportée “va maintenant changer”, promettant qu’elle s’est “engagée à faire en sorte que cela ne se reproduise plus”.

Alors que l’animateur a laissé entendre qu’il n’avait pas pleinement connaissance de la prétendue intimidation hors caméra, la source de Telepictures a affirmé qu’elle “savait ce qui se passait”.

L’initié poursuit : “C’est son émission. La balle s’arrête avec elle. Elle peut blâmer tous les cadres sous le soleil – mais c’est Ellen qui est finalement à blâmer.”

En avril, les allégations ont fait surface pour la première fois, car des membres non nommés de l’équipe de production ont affirmé qu’ils n’avaient pas été informés de la situation de leur salaire ou de leur emploi au cours des premiers stades de la pandémie de coronavirus.

De plus, les récits de comportements “froids” de la star “Mr. Wrong” DeGeneres elle-même, y compris de son ancien garde du corps, ont commencé à s’accumuler.

Mme DeGeneres a déclaré qu’elle assume la responsabilité de ce qui s’est passé puisque le spectacle porte son nom et a assuré le personnel que des mesures seront prises pour “corriger les problèmes” à l’avenir.