13 août 2020

Divulguer les produits fabriqués en Chine : Un sénateur républicain dépose un projet de loi à la Chambre

Alors que les sentiments anti-chinois se développent aux États-Unis, un sénateur républicain de haut rang a présenté au Congrès une loi exigeant des détaillants en ligne comme Amazon qu’ils divulguent les produits fabriqués en Chine.

Le projet de loi, présenté mercredi, stipule que les détaillants en ligne doivent indiquer lisiblement, à un endroit bien visible de leur page web, si un produit ou un composant important de ce produit est originaire de Chine, ou si le produit a été fabriqué ou assemblé dans ce pays.

“Les consommateurs américains méritent de savoir si un produit qu’ils achètent en ligne est fabriqué en Chine avant de l’acheter, surtout maintenant que nous continuons à souffrir des retombées de la pandémie que Pékin a déclenchée dans le monde”, a déclaré la sénatrice Martha McSally. “La Chine travaille tous les jours pour subvertir les intérêts américains et supplanter les États-Unis en tant que puissance dominante du monde”, a-t-elle déclaré.

Le projet de loi exige la transparence des détaillants en ligne comme Amazon, afin que les consommateurs ne soient pas induits en erreur sur l’origine des produits fabriqués en Chine, a déclaré Mme McSally. Le projet de loi modifierait la loi tarifaire de 1930 afin d’obliger les détaillants en ligne à divulguer l’origine des articles qui proviennent de Chine.

Le projet de loi définit les détaillants en ligne comme toute personne qui vend, par l’intermédiaire d’une place de marché en ligne ou d’une plateforme de commerce électronique et leur impose d’indiquer lisiblement, à un endroit bien visible de la page web, si l’article est originaire de Chine, si l’un des principaux composants de l’article est originaire de Chine, si l’article a été fabriqué en Chine et si l’article a été assemblé en Chine.