8 août 2020

Des responsables américains affirment que les sites web soutenus par la Russie propagent la désinformation sur les coronavirus

Des responsables américains ont identifié trois sites web en anglais qui, selon eux, sont utilisés par des agents des services de renseignement russes pour diffuser des informations sur la pandémie de coronavirus.

Ils affirment également que l’objectif de la Russie est d’exploiter la lutte des États-Unis pour contenir l’épidémie à l’approche des élections présidentielles de novembre.

Les médias américains ont cité les responsables qui ont identifié deux Russes ayant occupé des postes de haut niveau au sein de l’unité de renseignement militaire russe GRU comme étant responsables de l’effort de désinformation.

Les fonctionnaires ont pointé du doigt InfoRos, une agence d’information enregistrée en Russie qui gère les sites web InfoRos.ru, Infobrics.org et OneWorld.press. Selon eux, entre fin mai et début juillet, ces sites ont publié environ 150 articles visant à soutenir la Russie et à dénigrer les États-Unis.

Denis Valeryevich Tyurin et Aleksandr Gennadyevich Starunskiy ont été identifiés comme les personnes qui ont occupé des postes de direction à InfoRos. Ils ont précédemment servi dans l’unité GRU qui est spécialisée dans le renseignement psychologique militaire, ont déclaré les fonctionnaires.

Certains des articles publiés sur les sites web laissent entendre que la Russie a apporté une aide substantielle aux États-Unis pour lutter contre la pandémie, tandis que d’autres ont mis en évidence les troubles qui ont éclaté dans de nombreuses villes américaines en raison de l’injustice raciale.