De nouvelles entreprises américaines rejoignent le mouvement de boycott publicitaire de Facebook contre les discours de haine

De nouvelles entreprises américaines rejoignent le mouvement de boycott publicitaire de Facebook contre les discours de haine

26 juin 2020 Non Par Arthur Troibras

Une poignée d’entreprises américaines ont retiré de la publicité à Facebook Inc. pour soutenir une campagne qui dénonçait le géant des médias sociaux pour ne pas avoir fait assez pour mettre fin aux discours de haine sur ses plateformes.

La campagne “Stop Hate for Profit” a été lancée par plusieurs groupes de défense des droits civiques aux États-Unis après que la mort de l’Afro-Américain George Floyd en garde à vue ait déclenché de vastes manifestations contre la discrimination raciale aux États-Unis.

Verizon Communications Inc

“Les normes de sécurité de notre marque n’ont pas changé. Nous mettons notre publicité en pause jusqu’à ce que Facebook puisse créer une solution acceptable qui nous mette à l’aise et qui soit cohérente avec ce que nous avons fait avec YouTube et d’autres partenaires”, a déclaré l’opérateur télécom à Reuters.

Ben & Jerry’s

Le fabricant de glaces a déclaré qu’il mettrait en pause toute publicité payée sur Facebook et Instagram aux Etats-Unis à partir du 1er juillet.

“Nous demandons à Facebook de prendre les mesures claires et sans équivoque préconisées par la campagne pour empêcher que sa plateforme ne soit utilisée pour diffuser et amplifier le racisme et la haine”.

Dashlane

Le gestionnaire de mots de passe basé sur l’abonnement a déclaré qu’il arrêtait toutes les publications payantes et organiques sur Facebook et Instagram au moins jusqu’en juillet.

“J’invite mes collègues de l’industrie technologique à se joindre à moi”, a déclaré Joy Howard, directrice du marketing de la société, dans un communiqué.

Eddie Bauer

Pour soutenir l’initiative “#StopHateforProfit”, Eddie Bauer va suspendre toutes les publicités payantes sur Facebook et Instagram jusqu’à la fin juillet, avec effet immédiat”, a déclaré la chaîne de magasins de vêtements dans un tweet.

Magnolia Pictures

Le distributeur et le studio de cinéma sont devenus la première société hollywoodienne à rejoindre le mouvement. La société a déclaré dans un tweet qu’elle cesserait de faire de la publicité sur Facebook et Instagram, à partir de maintenant, au moins jusqu’à la fin du mois de juillet.

“Nous voulons un changement significatif sur Facebook et la fin de l’amplification des discours de haine.” (https://bit.ly/2NrJg44)

Patagonie

“Nous allons retirer toutes les publicités sur Facebook et Instagram, avec effet immédiat, au moins jusqu’à la fin juillet, en attendant une action significative du géant des médias sociaux”, a déclaré la marque de vêtements d’extérieur dans une déclaration datée du 21 juin. (https://bit.ly/2ND3VCl)

Équipement de loisirs Inc

“Pendant 82 ans, nous avons fait passer les gens avant les profits. Nous retirons toutes les publicités Facebook/Instagram pour le mois de juillet”, a tweeté REI.

La face nord

La marque outdoor, une unité de VF Corp, a déclaré qu’elle se retirerait de toutes les plateformes appartenant à Facebook-owned.

“Nous y sommes. We’re Out @Facebook”, dit The North Face dans un tweet.

Un porte-parole de VF Corp a déclaré à Reuters que d’autres marques de son portefeuille discutaient activement de la possibilité de prendre la même mesure.

Upwork Inc

“Upwork fait une pause sur la haine sans publicité sur Facebook en juillet”, a tweeté l’entreprise.

Rakuten Viber

“Viber va supprimer de notre application tous les points de contact liés à Facebook, y compris Facebook Connect, Facebook SDK et GIPHY, et cesser toute dépense publicitaire sur Facebook”, a déclaré Djamel Agaoua, directeur général de la société d’applications de messagerie, dans une déclaration sur Twitter.

Eileen Fisher

La créatrice de vêtements féminins a tweeté : “Avec d’autres partenaires de l’industrie, nous mettons en pause toutes les publicités payantes sur Facebook et Instagram pour le mois de juillet.

Goodby Silverstein

“Nous allons rejoindre #StopHate4Profit et cesser de poster sur

Facebook pour le mois de juillet”, a déclaré l’agence de publicité dans une déclaration sur Twitter.