20 septembre 2020

Dans un contexte de tensions accrues en Méditerranée orientale, la Grèce va augmenter ses achats militaires

Samedi, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé un programme d’achat d’armes “robuste” dans un contexte de tensions accrues avec la Turquie en Méditerranée orientale.

“Le temps est venu de renforcer les forces armées … ces initiatives constituent un programme solide qui deviendra un bouclier national”, a déclaré M. Mitsotakis dans un discours prononcé dans la ville de Thessalonique, au nord du pays.

La Grèce va acquérir, en plus des 18 avions de guerre Dassault Rafale, quatre frégates et quatre hélicoptères de la marine, tout en recrutant 15 000 soldats supplémentaires au cours des cinq prochaines années et en finançant davantage son industrie de la défense. Six des Rafale de fabrication française seront neufs et 12 seront d’occasion de l’armée de l’air française, les premiers devant arriver en Grèce au milieu de l’année 2021.

Le pays possède déjà 40 Mirage F1, 40 Mirage 2000 (qui seront remplacés par le Rafale) et 15 Mirage 2000-5, et 10 autres Mirage-2000 devraient être mis à niveau au standard 2000-5.

“Le programme est ambitieux, mais dans les limites des possibilités financières du pays et de manière globale”, a déclaré M. Mitsotakis, marquant ainsi les plus importantes dépenses de la Grèce en matière de défense depuis deux décennies.

L’annonce a été saluée par Paris, la ministre française des forces armées, Florence Parly, tweetant que “C’est une excellente nouvelle pour l’industrie aéronautique française et une première : un pays européen veut acquérir des avions de combat Rafale. C’est le résultat d’une politique d’exportation que je poursuis avec conviction depuis 2017”.

L’annonce de Mitsotakis a fait suite à une rencontre avec le président français Emmanuel Macron en Corse, lors d’un sommet avec les dirigeants européens de la Méditerranée. Le dirigeant français a ouvertement soutenu Athènes et Nicosie dans leur différend avec Ankara concernant leurs eaux territoriales et leurs droits maritimes.