11 août 2020

Covid-19 : Les États-Unis vont commencer à traiter les patients gravement malades avec le Remdesivir

Les États-Unis prévoient de commencer à traiter certains des patients les plus gravement atteints de Covid-19 avec le médicament antiviral Remdesivir, a annoncé le fabricant du médicament, alors que les tensions se poursuivent dans tout le pays au sujet de la réouverture économique des États.

Le médicament, qui a récemment reçu l’approbation accélérée pour une utilisation aux États-Unis, pourrait être administré en dehors des essais cliniques dès lundi aux premiers patients atteints de coronavirus, tandis que le fabricant Gilead prévoit de l’exporter vers d’autres nations qui lui donneront le feu vert, a rapporté l’agence de presse IANS.

“Nous sommes maintenant fermement concentrés sur l’acheminement de ce médicament aux patients les plus urgents”, a déclaré le PDG de Gilead, Daniel O’Day, à CBS News dimanche.

“Nous avons l’intention de faire parvenir cela aux patients au début de la semaine prochaine, en commençant à travailler avec le gouvernement, qui déterminera quelles villes sont les plus vulnérables et où se trouvent les patients qui ont besoin de ce médicament.”

La société californienne Gilead dispose de sa “réserve totale” de 1,5 million de doses de Remdesivir, qui pourraient être utilisées pour traiter “100 000 à 200 000” patients, selon leurs différentes affections, au cours des “cinq ou dix prochains jours”, a déclaré M. O’Day.

A lire également : Coronavirus EN DIRECT : Gilead fait don de la totalité de son stock de Remdesivir au gouvernement américain

Gilead a accéléré sa production d’antivirus et a déclaré la semaine dernière qu’il était confiant d’avoir “plusieurs millions” de doses disponibles d’ici la fin de cette année, un approvisionnement qui pourrait être utilisé pour les patients de ce pays et d’autres.

“Nous avons fait don de la totalité des fournitures … parce que nous reconnaissons la souffrance humaine … et nous voulons nous assurer que rien ne s’oppose à ce qu’elles parviennent aux patients”, a déclaré O’Day.

Le développement du Remdesivir, qui est administré par voie intraveineuse, a débuté en 2009 et a été utilisé chez les patients atteints d’Ebola au cours des années 2000 via une “autorisation d’urgence” de la Food and Drug Administration.

La thérapie expérimentale sera réservée aux patients gravement malades, que la FDA définit comme ayant besoin d’aide pour respirer, et sa distribution sera décidée par le gouvernement fédéral sur la base de critères tels que le nombre de lits dans les unités de soins intensifs, a déclaré M. O’Day.

Il a ajouté que la firme commencera à expédier des dizaines de milliers de doses au début de cette semaine et adaptera les livraisons en fonction de l’évolution de l’épidémie dans les différentes villes américaines.

Bien que certains experts aient averti qu’il n’y avait toujours pas de garantie quant à la sécurité du médicament ou à son efficacité dans la lutte contre le coronavirus, les essais cliniques ont montré qu’il pouvait réduire la durée de la maladie.

Les États-Unis comptent actuellement le plus grand nombre de cas et de décès liés au Covid-19 dans le monde.

Lundi, il y avait 1.158.040 cas, avec 67.682 décès, selon l’Université Johns Hopkins.

Entrepreneur sur la région lyonnaise, je suis persuadé que le monde a besoin d'articles bienveillants afin recréer de la confiance dans la presse et de laisser derrière nous cette phase de défiance et cette ère de fake news.

Damien ROUSSON

Entrepreneur sur la région lyonnaise, je suis persuadé que le monde a besoin d'articles bienveillants afin recréer de la confiance dans la presse et de laisser derrière nous cette phase de défiance et cette ère de fake news.

Voir tous les articles de Damien ROUSSON →