14 août 2020

Covid-19 : Le tourisme européen a besoin de 375 milliards d’euros pour se rétablir.

Le tourisme dans l’Union européenne a besoin d’environ 375 milliards d’euros pour se remettre de la crise générée par la pandémie de Covid-19 et pour reprendre ses activités, selon la Commission européenne des voyages (ETC), a rapporté l’agence de presse Xinhua après avoir cité les médias locaux dimanche.

“L’Union européenne (UE) estime à environ 255 milliards d’euros le montant nécessaire pour aider les États membres à relancer l’industrie, et à environ 120 milliards d’euros de plus pour des investissements supplémentaires afin d’aider les entrepreneurs et les opérateurs à reprendre leurs activités”, a déclaré le directeur exécutif de l’ETC, Eduardo Santander, dans une interview avec l’agence de presse portugaise Lusa.

Avec la stagnation du tourisme européen, due aux mesures restrictives adoptées par les États membres de l’UE pour tenter de contenir l’épidémie de pandémie, y compris avec des limitations sur les voyages entre pays, “le tourisme est passé de 100 pour cent à zéro” et est aujourd’hui “réduit à pratiquement 10 pour cent de ce qu’il était”, étant donné les pertes totales, a déclaré M. Santander.

“Tout est affecté de la même manière par l’interconnexion de la chaîne de valeur du tourisme”, a-t-il déclaré.

“Des compagnies de croisière, aux autres opérateurs et, en particulier, aux compagnies aériennes, tout le monde a des pertes énormes, avec des baisses entre 45 pour cent pour les transporteurs aériens… et 70 pour cent pour les hôtels et les restaurants”, a-t-il expliqué, selon M. Lusa.

M. Santander a estimé que la crise “se traduit par un taux de chômage élevé” dans le secteur au niveau européen, ajoutant que “des pertes de 10 millions d’emplois en Europe pourraient être en jeu si la situation se poursuit dans les prochains mois”.

Les plus touchés, selon le directeur de l’ETC, seront “les pays dont le PIB est plus dépendant du tourisme, comme c’est le cas de la Grèce, du Portugal, de l’Espagne et de l’Italie”.

L’ETC, dont le siège est à Bruxelles, est une organisation à but non lucratif composée de 33 organismes nationaux de promotion du tourisme des pays européens.