3 août 2020

Covid-19 : Le deuxième ministre brésilien de la santé démissionne, dit prez dans le déni

Le ministre brésilien de la santé, Nelson Teich, a démissionné après moins d’un mois de mandat, alors même que le nombre de cas de coronavirus continue d’augmenter dans le pays.

Teich est devenu le deuxième ministre brésilien de la santé à démissionner après avoir remplacé Nelson Mandetta, qui était en désaccord avec les décisions de Bolsonaro concernant les mesures de distanciation sociale, a rapporté le New York Times.

“La vie est faite de choix, et aujourd’hui j’ai choisi de partir”, a déclaré Teich, cité par NYT. “Je n’ai pas accepté le travail pour le poste lui-même. Je l’ai accepté parce que je pensais pouvoir aider le pays et ses habitants”, a-t-il déclaré.

Bien que Teich n’ait pas donné de raison pour sa démission, il n’a pas hésité à réprimander le président Jair Bolsonaro. “Je suis déçu par un président qui nie la réalité”, a-t-il déclaré.

Lorsqu’il a annoncé sa décision de se retirer, il a averti le peuple brésilien que le pays n’était pas prêt à faire face au nombre prévu de cas du nouveau coronavirus.

LIRE AUSSI : L’Inde a besoin de chaque machine qui arrive

“Nous attendons davantage de cas maintenant que moins de personnes suivent les mesures d’isolement et que le système de santé n’est pas préparé à cela”, a ajouté M. Teich.

Dans un post sur Facebook, il a ajouté : “Que je n’ai pas accepté l’invitation pour le poste, j’ai accepté pour le Brésil et surtout par tous les Brésiliens”.

Selon le NYT, l’un des points de discorde entre Bolsonaro et ses deux ministres de la santé était l’approbation par le président d’un médicament anti-paludisme, l’hydroxychloroquine, qui n’était pas d’accord.

En l’état actuel des choses, le Brésil est le sixième pays le plus touché en termes de nombre de cas de coronavirus.

A la date de vendredi, elle comptait 218 223 cas d’infection et 14 817 décès.

Passionné de voyage, je ne peux pas rester en place et je mets toujours un point d'honneur à découvrir la culture de chaque pays que je visite. Je suis une personne curieuse de nature, un peu touche à tout, j'ai beaucoup d'intérêts sur tout ce qui touche à l'actualité et l'économie.

Rémy Loneux

Passionné de voyage, je ne peux pas rester en place et je mets toujours un point d'honneur à découvrir la culture de chaque pays que je visite. Je suis une personne curieuse de nature, un peu touche à tout, j'ai beaucoup d'intérêts sur tout ce qui touche à l'actualité et l'économie.

Voir tous les articles de Rémy Loneux →