8 août 2020

Covid-19 : Alphabet, la société mère de Google, enregistre 41,2 milliards de dollars de recettes au premier trimestre et s’attend à un deuxième trimestre difficile

Malgré la pandémie de coronavirus qui ravage entreprises après entreprises, Alphabet, la société mère de Google, a enregistré 41,2 milliards de dollars de ventes au premier trimestre (période janvier-mars), battant les attentes de Wall Street de 40,3 milliards de dollars et réalisant 6,8 milliards de dollars de bénéfices.

Les ventes de publicité ont représenté 82 % des recettes totales d’Alphabet avec 33,8 milliards de dollars, contre 30,6 milliards l’année dernière.

Les actions de l’alphabet ont augmenté de 4 % après que la société a déclaré ses bénéfices du premier trimestre.

“Étant donné l’ampleur des défis auxquels tant de personnes sont confrontées, c’est un énorme privilège de pouvoir aider en ce moment”, a déclaré Sundar Pichai, directeur général d’Alphabet et de Google, dans une déclaration mardi dernier.

“Les gens comptent plus que jamais sur les services de Google et nous avons mobilisé nos ressources et notre développement de produits en ce moment d’urgence”, a ajouté M. Pichai.

A lire également : Google Cloud prévoit d’acquérir la société D2iQ, spécialisée dans les logiciels de gestion des nuages pour les entreprises : Rapport

Le segment “autres revenus” de Google a enregistré des recettes de 4,4 milliards de dollars – contre 3,6 milliards il y a un an, tandis que les recettes de YouTube ont grimpé de 33 % pour atteindre 4 milliards de dollars.

Le Google Cloud a connu un bond de plus de 55 % pour enregistrer 2,8 milliards de dollars de recettes pour le trimestre.

“Notre activité, menée par Search, YouTube et Cloud, a permis à Alphabet de réaliser un chiffre d’affaires de 41,2 milliards de dollars, en hausse de 13 % par rapport à l’année dernière, soit 15 % à taux de change constant”, a déclaré Ruth Porat, directrice financière d’Alphabet et de Google.

“Les performances ont été fortes pendant les deux premiers mois du trimestre, mais ensuite, en mars, nous avons connu un ralentissement significatif des recettes publicitaires”, a ajouté M. Porat.

Le deuxième trimestre va être très difficile car le marché mondial de la publicité sur le web est en déclin et, selon les experts du secteur, le secteur de la publicité de Google va être touché au cours des trois prochains mois.

“Nous nous concentrons davantage sur une exécution plus efficace, tout en continuant à investir dans nos possibilités à long terme”, a déclaré M. Porat.

Entrepreneur sur la région lyonnaise, je suis persuadé que le monde a besoin d'articles bienveillants afin recréer de la confiance dans la presse et de laisser derrière nous cette phase de défiance et cette ère de fake news.

Damien ROUSSON

Entrepreneur sur la région lyonnaise, je suis persuadé que le monde a besoin d'articles bienveillants afin recréer de la confiance dans la presse et de laisser derrière nous cette phase de défiance et cette ère de fake news.

Voir tous les articles de Damien ROUSSON →