14 août 2020

Covid-19 a plongé le monde du travail dans une “crise sans précédent” : OIT

Les dirigeants mondiaux ont appelé à une approche globale pour contrer l’impact de la pandémie de coronavirus, qui a plongé le monde du travail dans une “crise sans précédent”, a déclaré mercredi le chef de l’Organisation internationale du travail, Guy Ryder.

“Soyons clairs : ce n’est pas un choix entre la santé ou l’emploi et l’économie. Ils sont liés : nous allons soit gagner sur tous les fronts, soit échouer sur tous les fronts”, a déclaré le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d’un sommet de l’OIT qui sera abordé par des dizaines de chefs d’État et de gouvernement par le biais de messages enregistrés.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé, a déclaré lors du sommet que le monde avait le devoir particulier de protéger les millions de travailleurs de la santé en première ligne de la crise et souffrant de cas croissants d’infection et de décès.

“Ensemble, nous avons le devoir de protéger ceux qui nous protègent”, a-t-il déclaré.

Les perspectives du marché du travail mondial au second semestre 2020 sont “très incertaines” et la reprise prévue ne sera pas suffisante pour que l’emploi revienne cette année aux niveaux d’avant la pandémie, a déclaré l’OIT la semaine dernière.

L’agence des Nations unies a déclaré que la baisse du nombre d’heures de travail dans le monde a été “nettement plus importante que ce qui avait été estimé précédemment” au cours du premier semestre de l’année.