15 août 2020

Cook, Nadella et Pichai s’unissent pour soutenir l’égalité raciale

Apple, qui a dû fermer une majorité de magasins de détail aux États-Unis après que les protestations contre le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd en garde à vue aient tourné à la violence, s’est prononcé en faveur de l’égalité raciale. Les dirigeants d’autres grandes entreprises technologiques telles que Microsoft et Google se sont également exprimés.

Tim Cook, directeur général d’Apple, a déclaré dans un mémo aux employés “Ce passé douloureux est toujours présent – non seulement sous la forme de violence mais aussi dans l’expérience quotidienne d’une discrimination profondément enracinée.”

“Si nos lois ont changé, la réalité est que leurs protections ne sont toujours pas appliquées universellement. Pour rester unis, nous devons nous défendre les uns les autres et reconnaître la peur, la douleur et l’indignation provoquées à juste titre par le meurtre insensé de George Floyd et par une histoire de racisme beaucoup plus longue”, a-t-il déclaré dans la note.

LIRE AUSSI : En images : George Floyd proteste autour des villes américaines, couvre-feux imposés

Selon la note, de nombreux employés d’Apple ont fait part de leurs préoccupations concernant la discrimination. “J’ai entendu dire par beaucoup d’entre vous que vous avez peur – peur dans vos communautés, peur dans votre vie quotidienne et, plus cruellement encore, peur dans votre propre peau. Nous nous sommes efforcés de construire une pomme qui soit inclusive pour tout le monde”, a-t-il déclaré.

graphique

Satya Nadella, PDG de Microsoft, s’est exprimé sur le racisme lors d’une réunion interne. “Je veux commencer par parler d’un problème qui est important pour nous tous et qui touche et blesse beaucoup d’entre nous, très directement et très sévèrement. Le racisme et la haine au quotidien ne sont pas nouveaux”, a-t-il déclaré, ajoutant : “Mais nous pouvons commencer par nous vérifier les uns les autres, et avoir de l’empathie pour ce que les autres ressentent”.

Sundar Pichai, PDG de Google, a déclaré que la société a décidé de partager son soutien à l’égalité raciale en solidarité avec la communauté noire sur les pages d’accueil de Google et YouTube aux États-Unis.


A lire également : George Floyd proteste : Les flammes engloutissent une église vieille de 200 ans près de la Maison Blanche

“Aujourd’hui, sur les pages d’accueil de Google et YouTube, nous partageons notre soutien à l’égalité raciale en solidarité avec la communauté noire et en mémoire de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery et d’autres qui n’ont pas de voix”, a tweeté Pichai. “Pour ceux qui ressentent du chagrin, de la colère, de la tristesse et de la peur, vous n’êtes pas seuls”, a déclaré M. Pichai, en partageant une capture d’écran de la page d’accueil de Google qui dit “nous sommes en faveur de l’égalité raciale, et de tous ceux qui la recherchent”.

Floyd, un restaurateur afro-américain de 46 ans, est mort lundi à Minneapolis après qu’un policier blanc l’ait épinglé au sol. Des images vidéo montrent l’agent agenouillé sur le cou de Floyd alors qu’il respirait, ce qui a déclenché de nombreuses protestations à travers les États-Unis. L’officier de police a été licencié et, vendredi, il a été arrêté et accusé de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire.