15 août 2020

Chypre collabore avec l’UE pour mettre fin à l’expansionnisme de la Turquie en Méditerranée orientale

Le président de Chypre, Nicos Anastasiades, a déclaré mardi que le pays travaille avec ses partenaires de l’Union européenne pour mettre fin à la “politique expansionniste” de la Turquie en Méditerranée orientale.

Ses commentaires arrivent un jour après que le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, ait déclaré que son pays “rendrait la pareille” si l’UE prenait des mesures contre la Turquie pour avoir envoyé des navires pour forer le gaz dans la zone économique exclusive de Chypre. Ankara dit qu’elle agit pour protéger ses intérêts et ceux des Chypriotes turcs dissidents en ce qui concerne les réserves énergétiques de la zone.

Lundi, M. Cavusoglu a déclaré au chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, qu’Ankara s’attendait à ce que le bloc agisse comme un “honnête courtier” en ce qui concerne l’exploration énergétique en Méditerranée orientale au lieu d’exprimer son soutien aux droits de Chypre.

“Malheureusement, nous parlons d’un agitateur qui cherche à dominer toute la Méditerranée orientale et à placer sous son contrôle un certain nombre de pays qui entourent la Méditerranée orientale. C’est incompréhensible et inacceptable non seulement sur la base de la justice internationale, mais aussi sur la base des relations amicales habituelles que les pays voisins devraient entretenir”, a déclaré M. Anastasiades.