7 août 2020

British Airways reprendra ses vols vers le Pakistan à partir du mois prochain

British Airways a déclaré jeudi qu’elle reprendra ses vols vers le Pakistan depuis le Royaume-Uni le mois prochain.

Selon une déclaration du haut-commissariat britannique à Islamabad, la compagnie aérienne a déclaré qu’elle commencerait à proposer des vols directs trois fois par semaine à destination et en provenance de l’aéroport d’Heathrow et d’Islamabad.

Le premier vol atterrira à Islamabad le 14 août et prendra des mesures de précaution supplémentaires pour la sécurité de son équipage et de ses passagers.

“L’annonce d’aujourd’hui est une nouvelle étape importante dans la reconnexion des liens commerciaux et des liens de personne à personne entre le Royaume-Uni et le Pakistan, a déclaré l’ambassade.

En raison de l’épidémie de COVID-19, les passagers devront porter des masques et auront accès à des désinfectants pour les mains pendant le vol. Les membres d’équipage porteront des masques pendant le vol. Des mesures supplémentaires ont également été mises en place dans les aéroports pour assurer la sécurité des voyageurs.

Le Haut Commissaire britannique, le Dr Christian Turner CMG, a déclaré que la reprise des vols directs de British Airways est un grand coup de pouce pour les centaines de milliers de voyageurs qui se déplacent régulièrement entre les deux pays.

“J’aimerais remercier le gouvernement du Pakistan, British Airways et mon équipe au Pakistan qui ont travaillé dur pour apporter cette bonne nouvelle, a déclaré le haut commissaire.

Moran Birger, responsable des ventes pour l’Asie Pacifique et le Moyen-Orient chez British Airways, a déclaré : Nous sommes heureux d’offrir à nouveau un service entre le Pakistan et le Royaume-Uni. Nous savons que beaucoup de nos clients dans les deux pays attendent d’être réunis avec leurs amis et leur famille. Nous sommes impatients de les accueillir à nouveau à bord.

Les vols directs de British Airways ont repris en juin 2019, plus de 10 ans après l’attentat à la bombe contre un hôtel à Islamabad en 2008, qui avait fait plus de 50 victimes.

Auparavant, les vols avaient été interrompus en raison de l’apparition de la COVID-19.

Le mois dernier, la compagnie nationale pakistanaise, victime d’un scandale, a annoncé qu’elle mettait fin à ses activités vers l’Europe après que l’Agence européenne de la sécurité aérienne ait interdit ses vols pendant six mois pour des raisons de sécurité.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).