19 septembre 2020

BP réduit de moitié son dividende après une perte record de 6,7 milliards de dollars au deuxième trimestre

Par Ron Bousso et Shadia Nasralla

LONDRES (Reuters) – BP a réduit son dividende mardi pour la première fois en dix ans après avoir annoncé une perte record de 6,7 milliards de dollars au deuxième trimestre, la crise du coronavirus ayant frappé la demande énergétique.

L’entreprise londonienne a présenté séparément des plans visant à réduire fortement sa production de pétrole et de gaz d’ici 2030 et à stimuler sa production d’énergie renouvelable dans le cadre de la stratégie du PDG Bernard Looney visant à “réinventer” BP en fonction d’une transition mondiale vers une énergie à faible teneur en carbone.

La perte nette, qui était conforme aux attentes des analystes, a été en grande partie le résultat de la décision de BP d’effacer 6,5 milliards de dollars de la valeur des actifs d’exploration pétrolière et gazière après avoir révisé à la baisse ses prévisions de prix du pétrole et du gaz.

“Ces résultats ont été obtenus grâce à un nouveau trimestre très difficile, mais aussi grâce aux mesures délibérées que nous avons prises alors que nous continuons à réimaginer l’énergie et à réinventer BP”, a déclaré M. Looney dans un communiqué.

“En particulier, notre réinitialisation des hypothèses de prix à long terme et les charges de dépréciation et de radiation de l’exploration qui y sont liées ont eu un impact majeur”.

Looney, qui a pris la barre en février, a évité une réduction des dividendes au premier trimestre de l’année malgré la détérioration des conditions du marché.

Mais la réduction de 50 % du dividende à 5,25 cents par action, plus importante que la réduction de 40 % prévue par les analystes, semblait inévitable compte tenu de l’importance de la dette, de l’effondrement de la demande de pétrole et de gaz dû à la pandémie de COVID-19 et des attentes croissantes d’une reprise lente de l’activité économique mondiale.

BP a déclaré dans sa mise à jour de stratégie qu’il visait à “réinitialiser un dividende résistant” de 5,25 cents par action par trimestre et à restituer au moins 60% des futurs excédents de trésorerie sous forme de rachats d’actions

Elle a déclaré qu’elle augmenterait ses dépenses en faveur des énergies faibles en carbone d’ici 2030 pour les porter à 5 milliards de dollars par an et porterait sa production d’énergie renouvelable à 50 gigawatts, tout en réduisant sa production de pétrole et de gaz de 40 % par rapport à 2019. [L8N2F61AW]

(Reportage de Ron Bousso ; montage de Barbara Lewis)

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).