15 août 2020

Alors que les États-Unis entrent en récession, M. Trump s’ouvre à un autre programme de lutte contre les coronavirus

Le président américain Donald Trump est ouvert à un nouveau plan d’aide économique en réponse à la pandémie de coronavirus et reste favorable à un congé de charges sociales, a déclaré lundi la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany.

“Il y a plusieurs choses qu’il veut, un congé de charges sociales était l’une d’elles, parce que cela avantage directement les travailleurs à faible revenu”, a déclaré M. McEnany lors d’un point de presse.

En ce qui concerne le coronavirus, elle a déclaré que les États-Unis “se dirigeaient dans une direction positive”.

Selon M. McEnany, les nouveaux cas de coronavirus se sont stabilisés et beaucoup sont identifiés grâce à une surveillance proactive et à des tests pour les cas asymptomatiques.

A lire également : Coronavirus en direct : l’Inde passe à 265 928 ; le total mondial avoisine les 7,2 millions

Le mois dernier, la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a adopté une loi d’aide économique de 3 000 milliards de dollars (2 360 milliards de livres sterling), mais M. Trump a promis d’y opposer son veto s’il l’obtenait.

Le président Donald Trump s'arrête pour parler avec les journalistes sur la pelouse sud de la Maison Blanche alors qu'il revient à la Maison Blanche sur Marine One à Washington. Photo : PTI

Le président Donald Trump s’arrête pour parler avec les journalistes sur la pelouse sud de la Maison Blanche alors qu’il revient à la Maison Blanche sur Marine One à Washington. Photo : PTI

L’économie américaine est entrée en récession en février à la suite de la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi un groupe de recherche économique privé.

Pendant ce temps, le chef de l’Organisation mondiale de la santé a averti que la pandémie de coronavirus s’aggrave au niveau mondial, alors même que la situation en Europe s’améliore.

Lors d’un point de presse lundi, Tedros Adhanom Ghebreyesus a noté qu’environ 75 % des cas signalés à l’agence sanitaire des Nations unies dimanche provenaient de 10 pays d’Amérique et d’Asie du Sud. Il a noté que plus de 100.000 cas ont été signalés au cours de neuf des dix derniers jours et que les 136.000 cas signalés dimanche étaient le plus grand nombre jusqu’à présent.