24 octobre 2020

Accident d’avion de Pak : Le pilote a ignoré l’avertissement concernant la hauteur de vol du trafic aérien

Le pilote de la malheureuse Pakistan International Airlines (PIA) qui s’est récemment écrasée à Karachi avait ignoré les avertissements du contrôle aérien concernant la hauteur et la vitesse de l’avion alors que celui-ci s’approchait pour atterrir.

L’Airbus A320 transportait 91 passagers et huit membres d’équipage de Lahore à Karachi sur le PK 8303 lorsqu’il s’est écrasé samedi dans un quartier résidentiel près de l’aéroport de Karachi, a rapporté Geo News.

Sur les 99 personnes à bord, 97 ont été tuées et seuls deux passagers ont survécu.

Selon un rapport du contrôle aérien, le vol a quitté l’aéroport de Lahore à 13h05 (heure locale) et devait atterrir à l’aéroport international de Jinnah à Karachi à 14h30 (heure locale).

A 14h30, l’avion se trouvait à 15 miles nautiques de Karachi à Makli, volant à une altitude de 10 000 pieds au lieu de 7 000 pieds, lorsque le contrôle aérien a donné son premier avertissement au pilote pour qu’il baisse l’altitude de l’avion.

A lire également : 97 morts, 2 survivants dans l’accident d’avion de la PIA à Karachi, selon l’armée pakistanaise

Au lieu d’abaisser l’altitude de l’avion, le pilote a répondu qu’il était satisfait. Alors qu’il ne restait plus que 10 miles nautiques jusqu’à l’aéroport de Karachi, l’avion était à une altitude de 7 000 pieds au lieu de 3 000 pieds.

Le rapport indique que le contrôle du trafic aérien a émis un second avertissement au pilote pour qu’il abaisse l’altitude de l’avion.

Cependant, le pilote a répondu à nouveau en déclarant qu’il était satisfait et qu’il gérerait la situation, en disant qu’il était prêt à atterrir.

Selon un rapport précédent, préparé par l’Autorité de l’aviation civile du Pakistan (PCAA), les moteurs de l’avion avaient raclé la piste trois fois lors de la première tentative du pilote pour faire atterrir l’avion. Cela a provoqué des frictions et des étincelles.