Griezmann dans le but, mais Pavard est hors-jeu : pas de VAR, but accordé – Goal.com

Le beau but du Français est intervenu alors que Pavard était hors-jeu : le directeur de match ne pouvait pas revoir sa décision.

La première journée des qualifications européennes pour la Coupe du monde 2022 ne s’est certainement pas bien passée, en ce qui concerne les directives d’arbitrage. Sans la VAR, désormais incontournable dans le monde du football de haut niveau, de gros oublis dans plusieurs matchs. Turquie-Hollande et France-Ukraine sur toutes ces personnes.

Si dans le premier, les grands doutes concernent le but fantôme de De Ligt et un penalty manqué pour les Pays-Bas qui ont conduit à l’avantage de la Turquie (résultat final de 4-2 pour Calhanoglu et partenaires), dans le second l’avantage transalpin a été vicié par un hors-jeu manifeste.

Griezmann a donné l’avantage à la France en marquant d’une belle boucle. Pavard a été pris hors-jeu : pour le directeur de match Stieler et ses assistants aucun problème et le but de Deschamps a été régulièrement attribué malgré le hors-jeu.

Les fans et les initiés ont bien évidemment fustigé sur les médias sociaux l’absence de VAR. Cette technologie n’est pas encore en place pour les qualifications de la Coupe du monde, car les petites équipes européennes auraient du mal à l’adopter en raison des dépenses importantes qu’elle implique.

Cependant, dès le premier jour, on a vu comment un appel manqué par l’arbitre, incapable de voir l’image sur le moniteur, change le résultat de manière lourde et décisive comme par le passé : c’est arrivé en Turquie et c’est arrivé en France.

En seconde période, l’Ukraine a réussi à trouver le but égalisateur grâce à un but contre son camp de Kimpembe, multipliant les regrets en raison de la non-élimination du but de Griezmann en première période. Compte tenu de la controverse, il est peu probable que l’UEFA poursuive dans cette voie.

Il est plus probable qu’une aide soit apportée aux fédérations avant les prochaines compétitions, afin qu’elles puissent utiliser la VAR partout et changer le cours des qualifications pour la Coupe du monde qatarie prévue fin 2022.