France: Légion d’honneur posthume à une policière tuée – ANSA New Europe

(ANSA) – PARIS, 29 AVRIL – Stéphanie Monfermé, la policière de 36 ans assassinée vendredi à Rambouillet, dans les Yvelines, recevra la Légion d’honneur – la plus haute distinction de la République française – à titre posthume.

La Légion d’honneur à la policière tuée d’un couteau dans la gorge par un Tunisien radicalisé de trente-six ans sera symboliquement attribuée par le Premier ministre, Jean Castex, à l’occasion d’une cérémonie prévue demain, une semaine après l’attaque, à quelques pas du poste de police dans lequel la femme a été tuée.

Outre le premier ministre, entre autres, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, le garde des sceaux, Eric Dupond-Moretti, et les collègues responsables de l’administration publique et de la citoyenneté, Amélie de Montchalin et Marlène Schiappa seront présents. (MANIPULER).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA