Falkor va installer une usine d’e-méthanol en France après avoir investi dans Liquid Wind – Renewables Now

17 mai (Renewables Now) – La société d’investissement française Falkor a rejoint Liquid Wind, un développeur suédois de power-to-fuel, en tant qu’investisseur minoritaire et partenaire de co-développement.

Liquid Wind développe des installations standardisées et modulaires à l’échelle commerciale pour la production de carburant neutre en carbone, de l’e-méthanol, et a l’intention de concéder sous licence le modèle d’installation et la propriété intellectuelle associée à des partenaires sélectionnés. Ces partenaires doivent ensuite mettre en place des usines d’e-méthanol dans leurs régions.

Falkor, qui investit dans des infrastructures à faible émission de carbone, prévoit de répliquer les installations d’e-méthanol en France et en Europe du Sud, a déclaré Liquid Wind. Les détails financiers de la prise de participation n’ont pas été divulgués.

Chaque installation normalisée sera capable de produire 50 000 tonnes d’e-méthanol en utilisant du CO2 biogénique et de l’hydrogène vert. Falkor recherche désormais un site et un fournisseur de CO2 biogénique pour la première installation de ce type en France.

«Les électro-carburants jouent un rôle essentiel pour apporter des solutions viables aux secteurs les plus difficiles à décarboner. Ils offrent une manière crédible et concrète d’utiliser l’hydrogène vert », a déclaré le président de Falkor, Pascal Penicaud. «Nous sommes très heureux de soutenir et de coopérer avec Liquid Wind, l’un des acteurs les plus avancés dans la production d’électro-méthanol».

Liquid Wind discute actuellement avec d’autres partenaires potentiels de codéveloppement pour d’autres régions, a ajouté la société.