Essilux acquiert GrandVision sous conditions – Agenzia ANSA

BRUXELLES – L’autorité antitrust de l’Union européenne donne son feu vert conditionnel à l’acquisition par Essilux d’une participation dans le capital de la société.rachat de GrandVision par EssilorLuxottica. L’approbation de Bruxelles est subordonnée au respect intégral de l’ensemble des engagements proposés par EssilorLuxottica pour préserver la concurrence sur le marché.

La décision d’aujourd’hui fait suite à une enquête approfondie de l’autorité antitrust de l’UE sur la possibilité que l’offre de plus de 7 milliards d’euros ne soit pas conforme à la législation européenne. par le géant franco-italien de la lunetterie EssilorLuxottica pour le détaillant néerlandais de produits optiques GrandVision pourrait entraîner un affaiblissement de la concurrence sur les marchés des produits optiques (verres et lentilles) en Italie, en Belgique et aux Pays-Bas en raison de la position déjà forte des deux entreprises.

Pour l’Italie en particulier, Bruxelles avait noté que l’opération créerait le plus grand groupe de vente au détail du secteur, posant des risques significatifs pour la concurrence. Afin d’apaiser les craintes de l’autorité antitrust de l’UE, EssilorLuxottica a proposé de céder une partie de ses activités de détail dans chacun des pays où la Commission avait des doutes. En Italie, le groupe cédera un total de 174 magasins.dont l’ensemble de la chaîne VistaSi d’EssilorLuxottica et 72 magasins de la chaîne “GrandVision by”. La marque VistaSi sera transférée et les magasins “GrandVision by” seront rebaptisés VistaSi ou sous la marque de l’acquéreur.

Les mesures correctives proposées par la multinationale franco-italienne ont convaincu l’autorité antitrust de l’UE, qui a conclu que l’opération envisagée, sous réserve du respect intégral des engagements, ne pose plus de problèmes de concurrence. “Les remèdes proposés par EssilorLuxottica écarteront” le risque d’une distorsion du marché, “garantissant que la concurrence au niveau de la vente au détail de produits optiques reste dynamique au niveau national, au bénéfice des clients de ces pays”, a expliqué Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne.

REPRODUCTION RESTREINTE © Copyright ANSA

&#13 ;
Dernière mise à jour :&#13 ;
&#13 ;
&#13 ;