Développement du personnel : Fehrer supprime les licenciements – .de

Kitzingen. Chez l’équipementier automobile F.S. Fehrer, la réduction du personnel est nettement moins importante que prévu. En raison de la bonne situation de l’ordre, 120 licenciements déjà annoncés par le spécialiste de l’intérieur ont pu être retirés. Les employés qui pourront finalement conserver leur emploi sont employés sur les sites Fehrer de Kitzingen et Wiesentheid. Lors d’une réunion du personnel, Tom Graf, président de la direction de Fehrer, a informé les employés de la nouvelle situation. À l’origine, il était prévu de supprimer 180 emplois dans le cadre de la restructuration.

“Je suis très heureux que nous soyons en mesure de conserver 120 emplois supplémentaires ici dans la région”, a souligné M. Graf. “L’essor actuel des constructeurs automobiles allemands y a contribué, mais aussi la compétitivité nettement améliorée de Fehrer grâce au cours de restructuration qu’elle a entamé et qui lui a permis de remporter toute une série de nouvelles commandes.”

Dès 2013, Fehrer a pu augmenter considérablement l’utilisation des capacités et la productivité grâce à une série de mesures de restructuration. En conséquence, la société a clôturé l’année dernière avec un résultat d’exploitation clairement positif, qui était nettement supérieur à celui de l’année précédente (46 %). Les ventes avaient également augmenté pour atteindre 433 millions d’euros, contre 425 millions d’euros en 2012. Mme Fehrer s’attend à ce que cette tendance à la croissance se poursuive dans les années à venir.

Fehrer emploie actuellement environ 3800 personnes sur ses sites en Allemagne, en République tchèque, en Hongrie, aux États-Unis et en Chine. Fehrer est également présent en Inde et en Afrique du Sud par le biais de joint-ventures.