Deschamps déplore la première mi-temps de Frances mais dit que l’essentiel est la victoire – BeSoccer FR

Didier Deschamps insiste sur le fait que la victoire est la seule chose qui compte dans les qualifications pour la Coupe du monde après avoir reconnu que la France en première période lors de sa victoire 1-0 contre la Bosnie-Herzégovine était inférieure à la normale.

Les Bleus étaient bien en retrait lors des 45 premières minutes à Sarajevo, mais les champions du monde 2018 ont finalement scellé les trois points grâce à Antoine Griezmann à la 60e minute.

Barcelone en avant rencontré Adrien Rabiot Centre de l’aile gauche avec une superbe tête qui a porté son 35e but international.

Une huitième victoire consécutive à l’extérieur – la plus longue séquence de victoires sur la route de leur histoire – leur a permis de gagner quatre points d’avance sur l’Ukraine, deuxième au sommet du groupe D.

Bien qu’accepter la performance de son équipe en première période n’était pas assez bon, Deschamps était largement satisfait de la façon dont ses joueurs se sont battus lors d’un troisième match en huit jours.

“Notre affichage du premier semestre est en deçà de ce que nous sommes capables de faire”, a-t-il déclaré à M6.

“C’était mieux en seconde période. Ce n’est pas facile. Tous les matchs sont compliqués. Il y a des choses que je nous ai vues faire et que je n’ai pas vues depuis un moment. L’essentiel est la victoire.

“On a fait plus en seconde période même si je prends aussi en compte l’adversaire. J’ai trouvé que le départ était assez difficile. Je ne veux pas trouver d’excuses pour les joueurs. Je suis très exigeant avec eux, même si le les voyages et les décalages horaires sont difficiles.

“Les trois matches que nous aurons en septembre seront contre nos trois adversaires directs. Rien n’est fait mais nous nous sommes mis à la meilleure place avec sept points en trois matches.”

Hugo Lloris, dont la 123e apparition l’a mis au niveau de Thierry Henry en tant que deuxième joueur le plus capé de France, a attribué leur capacité à obtenir un résultat à leur mentalité robuste.

“C’était un peu laborieux, surtout en première période”, a déclaré le gardien de Tottenham.

“Nous avons eu du mal avec l’utilisation du ballon surtout. Ils nous ont mis en danger sur les contre-attaques et sur les coups de pied arrêtés avec la qualité de [Miralem] Pjanic. Mais l’état d’esprit est remarquable. Honnêtement, nous avons mal joué aujourd’hui, mais nous avons gagné avec l’état d’esprit.

Ce n’est pas la première fois, mais il faut continuer à avancer, à s’améliorer car il y a des échéances importantes en juin et juillet. Après l’objectif d’Antoine, nous avons réussi le résultat.

“Nous aurions pu marquer un deuxième but, mais nous avons remporté la victoire et nous avançons.”