Des célébrités recherchent un financement participatif pour les droits des LGBTQ en Pologne – FRANCE 24

Publié le:

Varsovie (AFP)

Un lauréat du prix Nobel s’est joint à des célébrités mardi pour lancer une plate-forme mondiale de financement participatif destinée à soutenir les droits des LGBTQ en Pologne, dont les dirigeants populistes ont suscité de vives critiques sur la question.

Les droits des homosexuels sont devenus une question brûlante dans le pays membre de l’UE sous le régime du parti de droite Droit et justice (PiS), qui fait campagne contre ce qu’il appelle «l’idéologie LGBT».

Olga Tokarczuk, qui a remporté le prix Nobel de littérature 2018, la réalisatrice nominée aux Oscars Agnieszka Holland et l’animateur “Queer Eye” primé aux Emmy Awards, Antoni Porowski, font partie des membres de haut niveau de la Fondation Equaversity.

«Nous avons lancé cette ONG qui aidera à collecter des fonds dans le monde entier pour aider à soutenir les organisations polonaises qui travaillent dans ce domaine (droits LGBTQ)», a déclaré la mannequin Anja Rubik aux journalistes lors du lancement en ligne de la fondation.

Son site Web est conçu pour utiliser des plates-formes de paiement électronique telles que PayPal pour collecter des fonds du monde entier.

En décembre, le Conseil de l’Europe a classé le bilan de la Pologne en matière de droits LGBTQ comme le pire de l’Union européenne et a déclaré que les principaux responsables politiques avaient aggravé la situation ces dernières années.

Le puissant chef du parti PiS, Jaroslaw Kaczynski, a décrit les homosexuels comme une menace pour la famille traditionnelle, tandis que le président Andrzej Duda a assimilé «l’idéologie LGBT» au communisme.

# photo1

Avec le soutien du gouvernement, plusieurs régions se sont également déclarées exemptes de «l’idéologie LGBT» en Pologne.

Dans une large campagne visant le PiS, la chef de l’UE, Ursula von der Leyen, a averti en septembre dernier que les soi-disant zones sans LGBT n’avaient “pas leur place dans notre union”.

Le mois dernier, des dizaines d’ambassadeurs en Pologne ont appelé à la protection des droits des LGBTQ dans le pays.

La lettre a été signée par des diplomates de 40 pays, dont les États-Unis et la plupart des partenaires européens de la Pologne, ainsi que par des représentants de la Commission européenne, de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres organisations.