Dernières nouvelles sur le coronavirus. L’UE prête à discuter de la proposition américaine sur la dispense de brevet pour les vaccins – Il Sole 24 ORE

École, ministre Bianchi: tout le monde en classe en septembre

Un plan pour les entrées et les transports, la vaccination de tout le personnel de l’école et ensuite «j’espère que nous commencerons vite avec les enfants». L’objectif du ministre de l’Éducation Patrizio Bianchi, interviewé à l’ouverture de la première page par République, c’est «ramener tous les élèves en classe et en toute sécurité en septembre»: dès le premier du mois les écoles seront ouvertes pour la phase d’accueil, l’espoir est de commencer par des cours «entre le 10 et le 15 septembre». «Avec le décret de soutien – rappelle Bianchi – nous avons déjà donné 150 millions aux écoles pour la sécurité sanitaire. Désormais, en accord avec le général Figliuolo, nous relançons les vaccinations pour tout le personnel scolaire: nous sommes à 70%, en septembre nous aurons tous vaccinés ».

Et “maintenant que les laboratoires pharmaceutiques sont dans les derniers stades de l’expérimentation, si cela donne un résultat positif, j’espère que nous commencerons rapidement avec les garçons”. Les entrées décalées resteront-elles? “Nous travaillons avec les ministres Gelmini, Lamorgese et Giovannini, avec les régions et les autorités locales, ainsi qu’avec les tables des préfets, qui ont bien travaillé, pour organiser la gestion des transports également en ce qui concerne les heures d’entrée et de sortie de l’école. “, ajoute. Quant aux classes de poulailler, le ministre rappelle que la question de la réduction du nombre d’élèves par classe s’inscrit dans «une nouvelle conception du système scolaire» envisagée par le PNR. Et «on ira en tout cas vers des classes progressivement réduites», a confirmé le personnel enseignant pour septembre, même face à une réduction des élèves. Et sur la précarité, pas d’amnistie, “le problème existe et doit être traité”, l’objectif est “d’arriver à un système complet avec des compétitions annuelles”.

Test Covid pour la maturité et les vaccins en septembre