Deliveroo débarque avec un bruit sourd, l’Europe recule alors que la France et l’Italie cherchent à resserrer les restrictions – CMC Markets

Europe

La fin du mois et du trimestre a été quelque peu modérée pour les actions européennes lors de la séance d’aujourd’hui, alors que nous regardons en arrière sur un trimestre qui a enregistré des gains assez décents dans tous les domaines, malgré les divers verrouillages et restrictions.

Les marchés se sont principalement concentrés sur les perspectives de réouverture économique et, bien que cette perspective soit beaucoup plus proche aux États-Unis et au Royaume-Uni, il y a une certaine anticipation que l’Europe y arrivera à terme, même si cet optimisme pourrait bien se dissiper si nous ne le faisons pas. obtenir des progrès sur les vaccinations, ainsi que des preuves d’un ralentissement des infections.

Cette perspective semble encore plus éloignée que jamais, étant donné les rapports de l’autre côté de la Chaîne qui suggèrent que la France pourrait bien avoir à entrer dans un autre verrouillage, alors que le président Macron s’apprête à passer à la télévision française ce soir et à annoncer la mauvaise nouvelle.

Alors que les marchés boursiers ont connu un bon trimestre, les marchés obligataires ne l’ont pas fait, avec de fortes baisses du prix des obligations à long terme, générant des rendements nettement plus élevés au Royaume-Uni et aux États-Unis.

À la fin de l’année dernière, les rendements des gilt au Royaume-Uni étaient de 0,197% et sont maintenant supérieurs à 0,8%, tandis que les rendements américains à 10 ans étaient de 0,913% et sont maintenant supérieurs à 1,7%. Heureusement, ces mouvements à la hausse ont été contenus à long terme, bien que les coûts d’emprunt aient également augmenté légèrement sur le papier à 2 ans, les rendements britanniques passant de -0,16% à 0,08%.

Les prix du pétrole ont également enregistré de fortes hausses, le Brent ayant augmenté de 25% jusqu’à présent cette année, et bien que le secteur de l’énergie soit en baisse aujourd’hui, une grande partie du rebond observé sur les marchés boursiers cette année est le résultat de la hausse des prix des matières premières, avec le cuivre a également augmenté de plus de 10%.

Parmi les meilleurs interprètes d’aujourd’hui, il y a Produits pharmaceutiques Hikma, ce qui est plus élevé grâce à une mise à niveau de courtier de Jefferies.

Détaillant suédois H&M a vu ses actions reculer aujourd’hui après avoir signalé une perte de 1,39 milliard de Skr, qui, bien que légèrement meilleure que prévu, a été éclipsée par les récents titres en Chine qui ont vu la marque, avec d’autres, entraînée dans une tempête suite à une déclaration l’entreprise a fait l’année dernière, qui a exprimé sa préoccupation concernant le recours au travail forcé au Xinjiang. La direction a déclaré qu’environ 20 de ses magasins en Chine avaient été fermés en raison de la réaction brutale et qu’ils souhaitaient toujours faire des affaires dans la région.

Les différents verrouillages ont nui aux revenus du détaillant, avec environ 1800 magasins temporairement fermés, mais l’optimisme quant à une réouverture ayant augmenté les ventes au mois de mars ont montré des signes d’amélioration, en hausse de 55%. Les marges brutes étaient également inférieures à 47,6%, contre 51%, alors que la société cherchait à démarquer et à déplacer ses actions.

Lorsqu’il a été annoncé plus tôt cette année que Deliveroo cherchait à lister à Londres, il y avait beaucoup d’enthousiasme pour une entreprise qui n’est pas trop différente de ses pairs comme Just Eat Takeaway et Uber Eats.

Les premières indications d’une évaluation exceptionnelle ont été rapidement réduites en raison des préoccupations concernant les pratiques de travail, un manque de bénéfices et une structure à deux classes pour les actions, ce qui a rapidement ébranlé l’optimisme précoce, incitant la direction à ajuster la fourchette de prix de l’introduction en bourse à la baisse, car un certain nombre de les principaux investisseurs ont déclaré qu’ils n’achèteraient pas les actions.

Ce manque de confiance dans le modèle économique s’est rapidement traduit par un premier jour de négociation désastreux pour la société nouvellement cotée, qui a vu les actions glisser de plus de 30% au cours des 15 premières minutes de négociation, avant que la négociation ne soit interrompue.

Il semblerait que la litanie de gros titres négatifs ait fait des ravages au cours des derniers jours, ce qui a nui à la confiance dans ce qui reste une entreprise bien soutenue.

Si l’action des prix d’aujourd’hui est une indication de l’enthousiasme des investisseurs pour la rentabilité, les flux de trésorerie et les perspectives de croissance, alors que nous nous dirigeons vers une réouverture économique, alors la faiblesse d’aujourd’hui pourrait bien être un signe avant-coureur de nouvelles baisses dans un secteur qui a plutôt bien fonctionné. au cours des 12 derniers mois.

La faiblesse d’aujourd’hui n’a pas été aidée par une performance médiocre similaire chez Just Eat Takeaway, dont les actions languissent, juste au-dessus de leurs plus bas de 10 mois.

On a beaucoup parlé de ce que cela nous dit sur Londres en tant que plaque tournante des introductions en bourse par rapport aux États-Unis, compte tenu de la baisse des actions, mais toute introduction en bourse est une question de confiance et de contexte sous-jacent. Il est difficile de voir à quel point cette introduction en bourse aurait pu faire mieux aux États-Unis étant donné l’environnement actuel. Bien sûr, le prix aurait pu être beaucoup plus réaliste, ce qui aurait pu faire une différence sur le résultat global, mais c’est une toute autre question.

nous

Les marchés américains ont ouvert légèrement plus haut aujourd’hui alors que les investisseurs recherchent plus de détails sur le prochain plan d’infrastructure d’environ 3 milliards de dollars, dont les détails ont été divulgués toute la journée et qui seront probablement exposés plus tard dans la journée, par le président Biden.

Le dernier rapport de paie d’ADP pour mars a montré que 517k nouveaux emplois ont été ajoutés tandis que le nombre de février a été révisé à la hausse de 117k à 176k.

Les derniers chiffres du PMI de Chicago ont montré une autre expansion décente à 66,1, bien au-dessus des attentes de 61.

En ce qui concerne les bénéfices de l’entreprise, Walgreens a publié des chiffres du deuxième trimestre supérieurs aux attentes. Après avoir publié des chiffres meilleurs que prévu au premier trimestre avec une augmentation des revenus de 5,7% à 36,31 milliards de dollars et des bénéfices qui ont également dépassé les attentes à 1,22 $ en action, ils semblent avoir répété le même tour deux fois, avec des bénéfices au deuxième trimestre de 1,40ca en action, tandis que augmentant également leurs prévisions pour l’année entière.

La montée en puissance du déploiement du vaccin aux États-Unis contribue à compenser une faible performance dans d’autres domaines en raison de la faiblesse des ventes de médicaments contre le rhume et la grippe et la baisse des ventes dans son opération UK Boots.

BioNTech les parts sont également à nouveau plus élevées à la suite des chiffres bien reçus du quatrième trimestre d’hier, après qu’un essai chez des enfants de 12 à 15 ans a rapporté une efficacité de 100% de l’articulation Pfizer Vaccin contre le covid19.

Après leur grande vente cette semaine Découverte les actions continuent de rebondir alors qu’un certain nombre de courtiers commencent à devenir positifs et à voir une certaine valeur, bien que le jury reste à l’écart ViacomCBS.

FX

L’euro a continué à paraître détrempé après que les dernières données d’inflation de mars aient été inférieures aux prévisions. Une hausse des prix de l’énergie ainsi que des effets de base faibles devraient se traduire par une forte hausse, mais ces risques se sont révélés surestimés, l’IPC global ayant augmenté à 1,3%, tandis que les prix de base se sont en fait affaiblis, retombant à 0,9% par rapport à 1,1%.

La monnaie unique a atteint son plus bas niveau par rapport au dollar américain depuis 4e En novembre de l’année dernière, alors que les écarts de rendement se sont creusés en faveur du dollar américain, alors qu’il s’enfonce également par rapport à la livre pour des raisons similaires.

Le dollar américain a continué de prendre de l’élan, enregistrant trois gains mensuels successifs alors que l’histoire de la reprise américaine menace de laisser l’histoire de la reprise européenne dans la poussière.

Produits de base

Après avoir vu un T1 si fort, les prix du pétrole brut ont commencé à reculer par rapport à leurs récents sommets, avant la réunion de l’OPEP + de demain, qui pourrait voir les membres prolonger les restrictions de production pour un autre mois en juin. La situation en Europe semble avoir incité à réévaluer les perspectives de la demande à court terme malgré le blocage du canal de Suez qui suscite des inquiétudes quant à l’offre à court terme. Les dernières données d’inventaire semblent montrer que les stocks diminuent à nouveau, alors que la consommation commence à augmenter et que la saison de conduite aux États-Unis est sur le point de commencer, la baisse actuelle des stocks d’essence limitera probablement toute baisse significative.

Alors que Bitcoin a connu un trimestre vraiment solide, les prix de l’or ont fait un cauchemar, sur la bonne voie pour sa pire performance trimestrielle depuis des années, poussés à la baisse par la hausse des rendements américains et un dollar américain plus fort, alors que l’attrait du métal jaune en tant que valeur refuge est émoussé. en acceptant de plus en plus les crypto-monnaies en tant que forme de valeur, pour les investisseurs qui semblent beaucoup moins averses au risque.


Avertissement: CMC Markets est un fournisseur de services d’exécution uniquement. Le matériel (qu’il énonce ou non des opinions) est uniquement à des fins d’information générale et ne prend pas en compte votre situation ou vos objectifs personnels. Rien dans ce document n’est (ou ne doit être considéré comme) un conseil financier, d’investissement ou autre sur lequel se fier. Aucune opinion donnée dans le matériel ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l’auteur selon laquelle une stratégie d’investissement, de sécurité, de transaction ou d’investissement particulière convient à une personne en particulier. Le matériel n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement empêchés de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à profiter du matériel avant sa diffusion.