Déclarations aux médias – Les produits du crime pour aider les personnes vulnérables

  • Un million de dollars provenant des biens saisis est consacré à six projets communautaires
  • Des fonds pour aider les gens à éviter la toxicomanie, la criminalité et les maladies mentales
  • La WA Country Football League parmi les bénéficiaires de subventions

Les personnes menacées par la toxicomanie, la criminalité et le sans-abrisme seront les principaux bénéficiaires d’une aide d’environ un million de dollars, versée à des groupes communautaires et saisie aux criminels.

Le procureur général John Quigley a annoncé aujourd’hui les bénéficiaires du dernier cycle du programme de subventions pour la confiscation des biens criminels du gouvernement de l’État, administré par le ministère de la Justice.

Six offres de subventions d’un montant total de 1,02 million de dollars seront proposées à des groupes à but non lucratif pour la réalisation de projets à Perth et dans la région et les régions reculées de l’Afrique de l’Ouest, qui visent à détourner les gens du système de justice pénale, à lutter contre la toxicomanie, à améliorer la santé mentale et la participation scolaire.

Les bénéficiaires de ce cycle de financement sont :

  • La WA Country Football League recevra 200 000 dollars pour un programme de développement communautaire parmi ses 150 clubs, qui comptent plus de 12 500 joueurs et joueuses. Le programme promouvra la santé mentale et se concentrera sur la prévention du suicide, la sécurité routière et la lutte contre l’abus d’alcool et d’autres drogues (AOD) grâce à la formation en ligne des bénévoles, des joueurs et des pairs de chaque club ;
  • La Royal Life Saving WA recevra 143 325 dollars pour un projet en partenariat avec l’Académie culturelle Maar Koodjal de Noongar, basée à Yanchep. Le projet Maar Koodjal – On Country Healing consiste en des expériences dans le parc national de Yanchep, suivies d’activités hebdomadaires de développement physique et personnel, et d’une formation en sauvetage pour obtenir une médaille de bronze et des qualifications en premiers secours ;
  • La ville du Grand Geraldton recevra 77 500 dollars pour Tomorrow Starts Today, un projet qui emmène les jeunes au bord du comportement criminel dans des camps de leadership de cinq jours pendant les vacances scolaires afin de renforcer leur confiance en soi et leur résilience grâce à des activités telles qu’un parcours de cordes en hauteur, l’escalade, le paintball et l’équitation ;
  • Glass Jar Australia recevra 200 000 dollars pour Shooting Stars, un programme d’engagement éducatif à Fitzroy Crossing qui utilise le sport, les arts et la culture pour encourager un plus grand engagement scolaire chez les filles et les jeunes femmes aborigènes. Shooting Stars fonctionne actuellement à Derby et à Halls Creek, et contribue à augmenter de 20 % la participation scolaire ;
  • Kanyirninpa Jukurrpa (KJ), dans le Pilbara, recevra 198 921 dollars pour Yiwarra Kuju, un programme de diversion visant à réduire les schémas de délinquance et de récidive profondément ancrés chez les hommes et les femmes martu. Yiwarra Kuju comprendra une résidence obligatoire dans une communauté martu “sèche” du désert, un emploi dans le programme des Martu Rangers et la participation à une série de programmes ; et
  • Ruah Community Services recevra 200 000 dollars pour un projet visant à réduire l’utilisation abusive de l’AOD parmi ses clients risquant de se retrouver sans abri ou en situation d’exclusion. Ce financement permettra à Ruah de recruter un spécialiste de l’AOD et un pair intervenant en rétablissement (un expert en expérience vécue) pour son centre d’accueil de Northbridge.

Les subventions sont financées par l’argent et les biens saisis en vertu de la loi de 2000 sur la confiscation des biens criminels.

Les collectivités locales et les groupes à but non lucratif peuvent demander des subventions allant jusqu’à 200 000 dollars pour des projets visant à prévenir ou à réduire la criminalité liée à la drogue, à soutenir les victimes d’actes criminels ou à aider les services répressifs. De plus amples informations sur le programme de subventions pour la confiscation des biens criminels sont disponibles sur le site web du ministère de la justice.

Commentaires attribués au procureur général John Quigley :

“Il est très satisfaisant de pouvoir financer des programmes valables comme ceux-ci qui permettent à des organisations qui ont ciblé un besoin réel dans la communauté d’entreprendre des activités pour répondre à ce besoin.

“Je suis heureux de constater que plusieurs de ces bénéficiaires aident les jeunes des régions et des zones reculées à garder leur vie sur la bonne voie.

“Le large éventail de programmes de ce cycle de financement témoigne de la pensée créative et de la bonne volonté qui abondent dans notre État”.

Bureau du procureur général – 6552 6800