De la Région Sicile 10 millions pour le Pacte pour le développement de la zone industrielle de Catane – Siciliens


Lit:
522

CATANIE. Dix millions d’euros de la Région Sicile destinée à Pacte pour le développement de la zone industrielle de Catane. Sur proposition du commissaire Pippo Arcidiacono, le conseil municipal a approuvé les projets nécessaires de s’appuyer sur des financements et d’ouvrir des chantiers pour réaménager le tracé routier des zones à forte densité d’établissements industriels. «Pendant des décennies, ils ont été sans entretien adéquat – explique le maire Salvo Pogliese– et pour cette cause d’inondations et de désagréments pour les entreprises qui y opèrent. Les documents rédigés par le personnel interne de la Municipalité, concernent la reconstruction de la chaussée des rues et des trottoirs dans les quartiers, dits Blocchi Giancata, Passo Martino et Torrazze de la zone industrielle et avec eux également l’engagement simultané d’identifier l’entrepreneur pour l’exécution des travaux d’ici la fin de l’année.

Le but est d’accomplir interventions pour améliorer la circulation et accroître la sécurité routière véhicules et piétons le long de certains tronçons routiers des zones de développement, principalement utilisés par des véhicules lourds, même à pleine charge, actuellement inégaux et dangereux. L’intervention adoptée par l’exécutif, vise à la spavage routier réservés à la circulation automobile et en bordure de chaussée, à la reconstruction de chaussées dégradées, à une rationalisation adéquate des sous-services visant à garantir les liaisons avec les entreprises et à préserver le revêtement routier des interventions ultérieures et restauration des garde-corps datant en grande partie des années 70 du siècle dernier.

Un fait d’une importance extraordinaire – ajoute Pogliese – qui complète les engagements que nous avions pris dans notre établissement de moderniser la zone industrielle, promettant qu’elle serait au centre de notre action administrative. Et comme nous l’avons dit à d’autres occasions, cette promesse devient encore plus concrète, grâce aux projets présentés pour la dix millions d’euros pour le remodelage des fonds du Pacte pour la Sicile, voulue par le président de la région de Musumeci, qui nous permettra d’ouvrir de nouveaux chantiers, en plus de la 20 millions 600000 euros que nous avons engagés en conseil municipal (au lieu des 12 et demi initialement prévus, avec une augmentation de près de 70%) en remodelant les crédits inclus dans le pacte de Catane.

Dans le détail, le réaménagement de la via Giovanni Anfuso est déjà en voie d’achèvement, l’achèvement des interventions dans la zone SIC, le réaménagement de l’éclairage public est en grande partie achevé et les travaux sont en cours pour la nouvelle caserne des Carabinieri. Ils étaient en outre, les travaux de reconstruction du réseau d’eau ont été sous-traités (4,1 millions d’euros) et deux autres interventions pour la reconstruction de la SS 114 de Maristaeli à Ponte Primosole et via Pittari (3 millions) avec des projets déjà exécutifs dont les travaux commenceront dans l’année, projets sur lesquels il a une attention constante est remis au commissaire Giuseppe Arcidiacono qui a une délégation spécifique à la zone industrielle.

Toujours sur la route provinciale 69 / I, longue d’environ cinq kilomètres, avec quatre voies avec diviseur de trafic, les travaux ont été livrés et démarrés; la seule artère appartenant à la Metropolitan City Authority, qui traverse toute la zone industrielle, où se trouvent de grands entrepôts et des centres commerciaux d’importance stratégique, tandis que le Pubbliservizi construit la nouvelle signalisation. Le très important travail en cours de reconstruction des réseaux de distribution d’eau, potable et industrielle, résolvant à la racine le problème de la pénurie d’eau dans les blocs Pantano et Pezza Grande et le transfert historique des responsabilités de l’organisme régional IRSAP à la Municipalité et Sidra , enfin clarifier les compétences et les responsabilités. Après des décennies de négligence, nous résolvons les problèmes structurels de une zone qui produit 15% du PIB sicilien, où d’autres investissements importants sont en cours de développement tels que la gigafactory di Enel Green Power et un autre géant industriel qui, nous l’espérons, annoncera prochainement la signature de son plan de développement dans notre zone industrielle, avec ce qui suit en termes d’activités connexes, y compris l’emploi, pour Catane et le sud-est de la Sicile ».