CUTILLO (UPC): “PRÊT À RELANCER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE CASALUCE” – Appia Polis

CASALUCE – L’avocat Antonio Cutillo intervient, en vue du prochain tour électoral, en identifiant quels devraient être les points clés pour relancer Casaluce: «Nous vivons dans un moment d’extrême difficulté sociale, avant même politique, en raison des événements pandémiques inimaginables – commence Antonio Cutillo – qui nous tourmentent depuis plus d’un an. Casaluce fait face à ce moment historique avec un regard sur le présent et un vers le futur, car surmonter cette triste contingence passe aussi par la rédemption et la renaissance d’un pays en panne depuis longtemps! Se donner un nouveau regard, recommencer et reconstruire, c’est faire appel au sens des responsabilités de ceux qui, légitimement, ces derniers mois, se sont proposés pour diriger notre pays !!! Mais, à partir d’une évaluation objective des résultats, je trouve difficile de déterminer, au moins une force politique, qui peut être considérée comme prête et compacte pour le prochain défi électoral. Je crois, sur la base d’une réflexion personnelle, que ce panorama reflète pleinement le sentiment de résignation silencieuse que ressentent les citoyens, à tel point qu’ils ne se sentent plus motivés à être les protagonistes des choix politiques! Il y a donc un sentiment latent d’échec qu’il serait erroné d’ignorer! En revanche, je note une volonté têtue, de la part de toutes les «têtes émergentes», de vouloir être en tête de liste, plutôt que de remettre en cause la réticence généralisée à la candidature de la part de nombreux répondants. Autrefois il y avait la difficulté de sélectionner, aujourd’hui le contraire de persuader. Il ne s’agit malheureusement pas de la couleur politique mais, comme je l’ai déjà souligné, du sentiment d’étonnement et de résignation que j’ai éprouvé personnellement chez de nombreux interlocuteurs. Alors, je me suis arrêté un instant pour réfléchir à me demander quel sacrifice le bien du pays devrait entraîner!‼ ️ S’il est vrai – et je veux donner à tout le monde, sans exception, le bénéfice du doute – que les différents responsables politiques sont animés par ce besoin profond de recréer une nouvelle image de Casaluce et de relancer son développement économique et social, loin des compromis, le même, (S’IL N’EST PAS LIÉ À L’INTÉRÊT PERSONNEL), pourrait avoir le même résultat par idée de Conduire une liste électorale et céder la place, (POUR LE BIEN DU PAYS), à un nouveau visage unique, représentatif de tous, mais en même temps libre de tout lien avec un passé politique !!! Mon esprit court vers un visage féminin qui peut assurer une détermination et une discontinuité absolue par rapport au passé. UpC est prêt à entreprendre cette recherche, dont les résultats pourront être examinés en toute démocratie. Alors j’aime penser et proposer que, dans un bond admirable de qualité, chacun de nous puisse ainsi devenir «primus inter pares», sous la direction d’un esprit politiquement vierge. Je suis sûr que cela prouverait, aux yeux des électeurs, l’authenticité de nos intentions !!! Je ne vois pas de raisons – conclut-il – pour lesquelles nous ne devrions pas tous converger sous un même drapeau, abandonner les hostilités connues au nom d’un moratoire qui peut redonner du lustre à notre pays et à de nombreux visages, à tort ou à raison, associés au déclin et l’appauvrissement de notre pays. Les bonnes intentions n’admettent plus les ajournements !!! “