Covid France: l’Union européenne n’a pas renouvelé le contrat AstraZeneca – The Connexion

L’Union européenne n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca pour la fourniture de vaccins Covid, le contrat actuel devant expirer en juin 2021.

Les autorités n’ont pas encore confirmé que cela signifiait la fin définitive de la commande de doses supplémentaires du vaccin AstraZeneca par l’UE, mais cela semble probable.

Le commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré le 9 mai que les contrats de vaccins étaient en cours de renouvellement par l’UE – mais que le contrat AstraZeneca n’avait pas encore été prolongé.

Il n’exclut pas complètement un renouvellement futur, déclarant: «Nous n’avons pas renouvelé le [AstraZeneca] contrat après juin. Nous allons voir ce qui se passe. La décision n’a pas encore été prise. »

Parler à France Inter, il a ajouté qu’il considérait toujours AstraZeneca comme un «très bon vaccin».

Il présente également l’avantage d’être moins cher que bon nombre de ses concurrents et plus facile à stocker.

Cela intervient alors que l’UE a annoncé une nouvelle commande de 1,8 milliard de doses du vaccin Pfizer le 8 mai, à livrer en 2021-3. Les doses seront utilisées pour les rappels, les dons et la revente.

Macron dit que l’accent devrait être mis sur d’autres vaccins

S’exprimant lors de la Conférence pour l’avenir de l’Europe à Strasbourg hier, le président Emmanuel Macron a suggéré que l’accent soit mis sur d’autres vaccins, plutôt qu’AstraZeneca, à l’avenir.

Il a déclaré que l’UE et la France devraient continuer à utiliser le vaccin AstraZeneca car «cela aidera l’UE à sortir de la crise.

“Mais pour les commandes futures, afin de répondre aux variantes, nous avons vu que d’autres vaccins sont plus efficaces.”

Les problèmes de livraison sont pris en compte dans la décision

Les relations entre l’UE et les laboratoires AstraZeneca ont été difficiles ces derniers mois.

Le 26 avril, l’UE a entamé une procédure judiciaire contre AstraZeneca au motif qu’elle n’avait pas respecté son contrat avec l’UE ou avait un plan «fiable» pour garantir que les livraisons de vaccins seraient exécutées à temps.

Dans une interview avec BFMTV en avril, M. Breton a déclaré: «Nous [the EU] commandé 120 millions de doses d’AstraZeneca pour le premier trimestre et 180 millions pour le deuxième trimestre. Au premier trimestre, 30 millions seulement ont été livrés, ce qui a créé des problèmes comme nous l’avons tous vu, et seulement 70 millions ont été livrés au deuxième trimestre. »

Parmi celles-ci, plus de 7,3 millions de doses ont été livrées en France, dont 4,1 millions ont été utilisées à ce jour.

M. Breton a ajouté que sa priorité en tant que responsable du déploiement des vaccins dans l’UE est de s’assurer que les contrats de vaccins sont honorés et que les livraisons arrivent à temps.

Histoires liées

AstraZeneca: Deux nouveaux cas de thrombose en France, dont un mortel

La campagne de vaccination contre le Covid-19 en France s’étend: dernière mise à jour le 7 mai