Covid, en Europe Le Piémont est teinté de rouge foncé : il fait partie des territoires à haut risque – TorinoToday

Un rouge foncé signifie des infections élevées. À partir de cette semaine, le Piémont figure également parmi les zones de cette couleur sur la carte épidémiologique de l’Europe mise à jour tous les sept jours par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Notre région rejoint donc la Lombardie, l’Émilie-Romagne, les Marches, la Campanie et la province de Trente, déjà rouge foncé, dans la zone à haut risque qui s’étend du sud de la France à la mer Adriatique. Si l’on regarde la carte de l’Europe, on constate que les zones rouge foncé se trouvent principalement dans le nord de la France, dans la région de Paris, et à l’est, en Hongrie, en République tchèque, en Slovaquie, en direction de la Pologne.

Le Piémont, bien que le Rt – indice d’infection – soit en légère rémission (de 1,41 la semaine dernière à 1,33, dernière donnée disponible), soulignant une amélioration de la situation, restera très probablement dans le rouge jusqu’à la fin des vacances de Pâques. En bref, pas d’orange – du moins pour le moment – à l’horizon.

Vaccins : 20 000 par jour d’ici mars

Dans cette situation, qui bien qu’elle tende légèrement vers le positif, est encore très délicate, il est important de pousser la campagne de vaccination. D’ici la fin du mois de mars, l’objectif de la Région Piémont est d’atteindre 20 000 vaccinations par jour, dont 3500 dans les centres privés qui ont actuellement adhéré, grâce aux 136 centres de vaccination qui fonctionnent sur le territoire. Entre-temps, la campagne de recrutement a commencé pour élargir l’armée du vaccin, “Le Piémont a besoin de vous” qui fait appel à la collaboration des médecins, des infirmières et du personnel de santé retraité. Pour inciter les plus sceptiques à se faire vacciner eux aussi, plusieurs célébrités – dont Piero Chiambretti, Ezio Greggio, Cristina Chiabotto et Evelina Christillin – ont “donné le change” sur les réseaux sociaux.

Selon la dernière communication de la Région, en outre, d’ici le lundi 22 mars, toutes les personnes de plus de 80 ans qui n’ont pas encore été convoquées pour le vaccin recevront un message avec la date, l’heure et le lieu de la vaccination. Exception faite pour les personnes non transportables qui seront contactées directement par leur Asl. L’objectif est de terminer l’administration de la première dose à toutes les personnes de plus de 80 ans d’ici le 15 avril.

Rouge foncé, ce qui change pour les citoyens

La carte européenne des couleurs relatives aux contagions est mise à jour par l’Ecdc chaque semaine sur la base des données reçues des différents États jusqu’au mardi. Elle est utile notamment pour les restrictions à imposer à la libre circulation des citoyens dans l’UE. Les couleurs des zones de risque covidien simulent l’application de la recommandation sur les restrictions de voyage à l’intérieur de l’UE. Selon cette recommandation, qui vise à contrer la propagation de nouveaux variants du coronavirus Sars-CoV-2, les personnes en provenance d’une région en “rouge foncé” devraient être tenues par les États membres d’effectuer un écouvillonnage avant leur arrivée et de passer une période de quarantaine. Il s’agit de recommandations et non de mesures restrictives imposées par les gouvernements.

Avec la couleur rouge foncé, en plus des autres déjà présentes sur la carte (vert, orange, rouge et gris), sont indiqués les territoires où le taux de notification de nouveaux cas dans les 14 derniers jours est supérieur à 500 personnes pour 100 000 habitants. Les régions se situent plutôt dans la zone rouge si l’incidence est comprise entre 50 et 150 cas pour 100 000 habitants et que le taux de positivité des écouvillons est supérieur à 4% ou lorsque l’incidence est supérieure à 150 mais inférieure à 500 cas pour 100 000 habitants, même en cas de taux de positivité des écouvillons plus faible.