Covid-19 : La France assouplit les restrictions de voyage pour le Royaume-Uni et six autres pays – FRANCE 24 Francais

Publié le :

La France va assouplir à partir de vendredi certaines restrictions pour les voyageurs internationaux non européens, a annoncé le ministère des Affaires étrangères, notamment ceux en provenance d’Australie, de Grande-Bretagne, d’Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de Singapour et de Corée du Sud.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que les personnes voyageant vers et depuis ces sept pays n’auront plus à fournir de documents prouvant qu’ils ont une raison “impérieuse” pour leur voyage, comme une urgence familiale ou médicale.

Le ministre français du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a déclaré que cet assouplissement était dû à l’amélioration de la situation sanitaire dans ces pays.

“La liste comprend la Grande-Bretagne, car la variante britannique circule désormais aussi largement en France”, a-t-il ajouté sur son fil Twitter.

Toutes les autres restrictions, comme l’obligation d’un test Covid-19 négatif moins de 72 heures avant le voyage, resteront en place, a indiqué le ministère, ajoutant qu’un décret devait être publié vendredi.

Mme Lemoyne a indiqué que pour les autres pays non membres de l’Union européenne, la liste des motifs légitimes de voyage serait élargie, notamment pour tenir compte des situations familiales.

Selon le communiqué du ministère des affaires étrangères, les nouveaux motifs légitimes de voyage incluraient le fait que l’une des personnes d’un couple – tous deux mariés ou en partenariat civil – vit à l’étranger pour des raisons professionnelles.

Parmi les autres motifs légitimes figurent les familles vivant à l’étranger mais ayant des enfants scolarisés en France, les couples ayant des enfants à l’étranger et en France, les étudiants passant un examen, ainsi que les personnes retournant à leur résidence principale si celle-ci est en France.

Le ministère a déclaré qu’il recommande toujours fortement de limiter autant que possible les voyages internationaux.

En limitant les voyages internationaux le 14 janvier, le gouvernement espérait maîtriser la circulation du coronavirus et de ses nouvelles variantes, plus contagieuses.

Les passagers devaient fournir des documents prouvant que leur voyage respectait le seuil requis aux comptoirs des compagnies aériennes lors de l’enregistrement, puis à nouveau lors du contrôle des frontières. La police des frontières exigeait une preuve écrite avant de permettre aux passagers d’embarquer.

>&gt ; La France commence à limiter les voyages hors de l’UE pour freiner la propagation du Covid-19

(FRANCE 24 avec Reuters)