Covax boosté de 500 mn de doses de vaccin Moderna Covid – FRANCE 24

Publié le: Modifié:

Genève (AFP)

Le programme mondial Covax, qui s’est fortement appuyé sur les vaccins AstraZeneca, a annoncé lundi avoir conclu un accord pour acheter 500 millions de doses de vaccins Covid-19 de Moderna.

Les doses élargiront le portefeuille de vaccins sous Covax, qui vise à garantir aux pays pauvres un accès équitable aux vaccins pour lutter contre la pandémie.

Moderna devrait commencer à fournir Covax au dernier trimestre de 2021, avec 34 millions de doses disponibles avant la fin de l’année, a annoncé le co-leader du programme Covax, Gavi, dans un communiqué.

466 millions de doses supplémentaires du vaccin à deux doses suivront en 2022.

Covax est codirigé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’alliance du vaccin Gavi et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI).

«Nous sommes très heureux de signer ce nouvel accord avec Moderna, donnant aux participants des installations de Covax l’accès à un autre vaccin hautement efficace», a déclaré le directeur général de Gavi, Seth Berkley.

“L’expansion et la diversité de son portefeuille ont toujours été un objectif central pour Covax, et de rester adaptable face à cette pandémie en constante évolution – y compris la menace croissante posée par les nouvelles variantes.”

L’accord contient également des options d’accès potentiel aux futures versions adaptées aux variantes du virus.

Dans le cadre de Covax, le coût des vaccins pour les 92 économies participantes les plus pauvres est couvert par les donateurs. Le programme vise à distribuer suffisamment de doses pour administrer jusqu’à 27% de la population de ces territoires d’ici la fin de 2021.

Des dizaines de pays participants plus riches achètent également des vaccins par le biais de l’établissement avec des achats collectifs.

– Offre rapide –

Les vaccins Covax doivent avoir l’autorisation de l’OMS.

L’agence de santé des Nations Unies a approuvé le produit Moderna vendredi, faisant du vaccin américain le quatrième vaccin à recevoir la liste d’urgence de l’OMS après les doses de Pfizer-BioNTech, Janssen et AstraZeneca fabriquées en Inde et en Corée du Sud.

Seuls AstraZeneca et certains jabs Pfizer passent actuellement par le programme Covax.

Covax a jusqu’à présent expédié plus de 49 millions de doses de vaccin Covid-19 dans le monde à 121 économies participantes.

“Nous reconnaissons que de nombreux pays ont des ressources limitées pour accéder aux vaccins Covid-19”, a déclaré le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, se félicitant de l’accord.

«Nous soutenons la mission de Covax pour assurer un accès large, abordable et équitable aux vaccins Covid-19 et nous restons déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour mettre fin à cette pandémie en cours.

Moderna a déclaré la semaine dernière qu’elle prévoyait de produire jusqu’à trois milliards de doses en 2022 grâce à de nouveaux engagements de financement pour stimuler l’offre sur les sites de fabrication en Europe et aux États-Unis.

Le jab Moderna est déjà utilisé dans 46 territoires à travers le monde, selon un décompte de l’AFP.

– Retards et dons –

Le principal fournisseur de Covax est le Serum Institute of India, qui produit des vaccins AstraZeneca. Mais l’augmentation de la demande de doses en Inde même, où la pandémie fait rage, a interrompu les approvisionnements en avion pour Covax.

Le programme a également été écarté du marché par les pays riches qui ont conclu leurs propres accords avec les fabricants et qui ont fait un bond en avant dans l’immunisation de leurs citoyens.

L’installation a un besoin urgent de 20 millions de doses d’ici la fin juin pour couvrir la pénurie d’approvisionnement et a supplié les pays riches de faire don de doses excédentaires.

La Suède, qui depuis le 25 mars n’utilise le vaccin AstraZeneca que pour les plus de 65 ans, a fait don lundi d’un million de doses payantes du vaccin.

“Un tel soutien garantira que les populations des pays vulnérables, en particulier en Afrique, pourront recevoir leurs deuxièmes doses”, a déclaré le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un communiqué.

Des pays comme la France et la Nouvelle-Zélande ont récemment fait des dons similaires.

Au moins 1,165 milliard de doses de vaccin Covid-19 ont jusqu’à présent été injectées dans le monde, selon un décompte de l’AFP.

Seulement 0,2 pour cent ont été administrés dans les 29 pays aux revenus les plus faibles, qui abritent 9 pour cent de la population mondiale.