Coronavirus, l’objectif de l’Europe : “Nous atteindrons l’immunité de groupe d’ici le 14 juillet” – Fanpage.com

14 juillet 2021 : c’est la date indiquée par l’Union européenne pour atteindre l’objectif d’une ” immunité collective “.immunité de groupe et vaincre la pandémie de Covid-19 une fois pour toutes. Le commissaire européen chargé du marché intérieur, responsable de la campagne de vaccination, Thierry Breton, a dit en effet, en parlant aux nouvelles de la chaîne française TF1 Que “aujourd’hui, nous avons clairement la capacité de livrer 300-350 millions de doses d’ici la fin juin. Nous avons la possibilité d’atteindre l’immunité de groupe pour le continent d’ici le 14 juillet”, un jour symbolique, un jour férié en France. Tous donnent “la priorité aux vaccins fabriqués sur le territoire européen”, puisque nous sommes “le continent qui produit le plus de vaccins” et que le délai, par rapport aux États-Unis et à la Grande-Bretagne, n’est “que de trois semaines”. Pour Breton, en effet, Bruxelles n’a pas besoin du vaccin russe Sputnik contre le Coronavirus, dont on parle beaucoup en ce moment. “Les Russes, a-t-il ajouté, ont de grandes difficultés à le produire et nous les aiderons au cours du second semestre s’ils en ont besoin.

Le Vieux Continent, dont l’Italie, pourrait donc sortir de l’urgence dans les prochains mois. Et le ministre de la Santé, Roberto Speranza, a déclaré qu’il était “optimiste” et qu’il espérait une diminution des restrictions de la part de l’UE. l’été, mais “c’est encore un moment difficile”, même s’il y a toujours une urgence vaccinale dans notre pays. Après l’arrêt de 4 jours des vaccinations avec AstraZeneca, qui avait été suspendu dans 13 pays de l’UE par mesure de précaution, est d’un peu plus de 200 mille par jour la moyenne maximale de vaccinations pour la semaine prochaine en Italie, mais la capacité d’inoculation est déjà le double des flacons. En attendant le sérum d’arrivée de Johnson&Johnson et pour atteindre son objectif de 500 000 vaccinations par jour, elle tente de remonter la pente avec l’arrivée de plus de 333 000 doses de Moderna et des nouveaux stocks prévus par Pfizer, tandis que 279 000 doses supplémentaires arriveront d’AstraZeneca mercredi.