Coronavirus, dernières nouvelles sur Covid: aujourd’hui 7767 nouveaux cas et 421 décès, pour l’OMS il n’y a pas de lien entre la thrombose et le vaccin AstraZeneca – Fanpage.it

en photo: Image de stock.

Le Commandement des carabiniers pour la protection de la santé a créé, en accord avec le ministère de la Santé, une campagne de contrôles au niveau national pour vérifier la bonne application des mesures anti-covid sui moyens de transports publics. Les interventions ont concerné 693 véhicules, dont des bus urbains et suburbains, des métros, des bus scolaires, des liaisons ferroviaires et de navigation locales, mais aussi des guichets, des salles d’attente et des stations de métro. Parmi les objectifs suivis, 65 ont mis en évidence des irrégularités, principalement liées au non-respect des mesures de prévention de contagion. Au total, 4 dirigeants d’entreprises de transport ont été déférés aux autorités judiciaires compétentes, pour ne pas avoir préparé les procédures de sécurité et d’hygiène sur le lieu de travail en faveur des opérateurs, et 62 autres responsables d’irrégularités administratives ont été sanctionnés, augmentant des sanctions financières égales à environ 25 mille euros. Compris entre tampons de surface collectée, ont été détectés 32 cas de positivité en raison de la présence de matériel génétique attribuable au virus, identifié dans les bus, les métros et les wagons opérant sur les lignes de transport public à Rome, Viterbe, Rieti, Latina, Frosinone, Varese et Grosseto. La détection de la présence de matériel génétique du virus sur les surfaces du moyen de transport, bien que non une indication de la capacité effective de virulence ou de vitalité de celui-ci, détecte avec certitude le transit et le contact d’individus infectés à bord du véhicule , déterminant la permanence d’une trace virale.