COPAGRI : Patuanelli prend des engagements positifs pour le maintien et le développement de l’agriculture – Agenzia Stampa Italia

Verrascina, une longue et fructueuse discussion avec le ministre de l’agriculture

verrascina(ASI) Rome – – “Nous voulons remercier les politiques du ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Forêts. Stefano Patuanelli pour nous avoir donné d’importantes garanties sur de nombreuses questions que nous considérons comme prioritaires pour le maintien et le développement du secteur primaire et pour la défense de notre production agroalimentaire”. Ainsi, le président de la Copagri Franco Verrascina au terme d’une longue et fructueuse confrontation avec le responsable du département de l’agriculture.

“Le ministre, faisant preuve de beaucoup de pragmatisme et de concret, a accepté nombre de nos demandes pour la protection de l’agroalimentaire, confirmant l’engagement maximal de lutter contre l’étiquetage dit “feu tricolore” et assurant son intention de prolonger les décrets ministériels pour l’étiquetage de l’origine sur le lait, le fromage, les pâtes, le riz, la viande porcine transformée et les dérivés de la tomate”, a déclaré Verrascina.

“La discussion a ensuite porté sur les interventions nécessaires pour le secteur primaire, tant en ce qui concerne la scène nationale, y compris le renforcement des soi-disant DL Supports en élargissant la liste des bénéficiaires aux entreprises agricoles, qu’en ce qui concerne l’UE, en approfondissant les prochaines étapes à franchir dans le domaine de l’agriculture. étape qui conduira à l’approbation du plan national de relance et de résilience”, a poursuivi le président.

“Parmi les nombreux autres sujets abordés, il y avait ensuite les travaux, sur lesquels le Copagri a demandé d’accélérer la libération des flux de DL et de reproposer les soi-disant ‘couloirs verts’, le plan ‘Agriculture 4.0’, les pratiques commerciales déloyales, les maladies des plantes, avec une référence particulière à la Xylella et la punaise asiatique, et les problèmes de l’élevage, un secteur qui doit être défendu contre les attaques constantes dont il est victime et qui doit être renforcé en accélérant la publication des dispositions relatives au contrôle de la production de lait de vache, de brebis et de chèvre et à l’achat de lait et de produits laitiers”, a poursuivi Verrascina, qui a rappelé à Patuanelli que “les problèmes ataviques du primaire ne se posent malheureusement pas avec l’urgence Coronavirus et ne seront pas épuisés avec la conclusion de la pandémie”.

“Nous avons particulièrement apprécié, enfin, l’ouverture du ministre sur la promotion des cultures ‘mineures’, comme le chanvre, qui comme il l’a lui-même confirmé a un grand potentiel en termes de bioéconomie et de diversification des revenus”, conclut le président du Copagri.