Comment voyager en France cet été, ce qui est ouvert et à quoi s’attendre – Forbes

Pour tous ceux qui rêvent de déambuler dans les rues pavées de Montmartre, de courir les marches balayées par le vent du Mont Saint Michel ou de faire du kayak à travers la réponse de la France au Grand Canyon, les Gorges de Daluis dans le sud de la France, cela pourrait bientôt devenir une réalité. Voici un guide utile sur ce qui est ouvert, ce qui ne l’est pas et ce dont vous avez besoin pour voyager.

Quand la France sera-t-elle ouverte?

La France a actuellement une frontière assouplie avec sept pays à travers le monde – l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et Singapour, qu’elle a mis en vigueur le 12 mars. On pense généralement que le pays s’ouvrira le 9 juin aux voyageurs internationaux pour les voyages non essentiels.

Qui sera autorisé à visiter?

Si le pays ouvre le 9 juin, ce n’est pas une donnée qu’il sera ouvert à tous.

À l’heure actuelle, il existe une liste de sécurité à l’échelle de l’UE, dans laquelle les voyageurs sont autorisés à se rendre dans l’UE si leur pays compte moins de 25 cas pour 100 000 habitants.

L’UE devrait annoncer prochainement un élargissement de cette liste de pays, augmentant la liste pour inclure les pays où le taux de cas est inférieur à 75 cas pour 100 000 habitants.

L’UE a également demandé à ses pays membres d’autoriser les voyageurs vaccinés à se rendre, mais il appartient à chaque pays de décider s’il appliquera des restrictions de voyage supplémentaires. Par exemple, exiger des tests Covid-19 supplémentaires ou une quarantaine.

Pour les non-vaccinés, de nombreux pays ont décidé unilatéralement quand ouvrir les frontières au cours des dernières semaines, certains le faisant avant que des décisions à l’échelle de l’UE n’aient été prises. Par exemple, la Grèce s’est déjà ouverte à tous les voyageurs. Certaines décisions sont déroutantes car elles ne sont pas encore réciproques – l’Espagne a ouvert aux voyageurs britanniques le 24 mai sans quarantaine, mais l’Espagne ne figure pas sur la liste des pays sûrs du Royaume-Uni, ce qui signifie que les Britanniques ne peuvent pas voyager en Espagne sans être mis en quarantaine à leur retour.

La France déterminera quels pays peuvent visiter en fonction des taux d’infection, des taux de vaccination et des nouvelles variantes. Une cause de préoccupation, par exemple, est la soi-disant variante indienne de Covid-19 qui augmente au Royaume-Uni et aurait retardé la décision plus large de l’UE d’élargir la liste des pays sûrs. Depuis le 26 mai, il est prévu d’appliquer des mesures de quarantaine à toutes les arrivées britanniques en France, par exemple, pour se protéger contre la propagation de cette variante indienne du Covid-19, le B.1.617.

Comment les arrivées seront-elles priorisées ?

Un système de feux tricolores sera mis en place, très probablement lancé avant le 9 juin. Il sera très probablement lié aux données de l’ECDC, qui exploite un système de feux de circulation sur les taux d’infection depuis le début de la pandémie.

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a déclaré Europe 1, «Concernant les pays hors de la zone européenne, nous travaillerons sur des listes et des couleurs. Il y aura les pays verts, les pays oranges et les pays rouges. Une fois pressé, Lemoyne a laissé entendre à la mi-mai qu’il n’y avait que cinq ou six pays sur la liste verte de la France à ce moment-là.

Comment les voyageurs peuvent-ils prouver leur état de santé ?

Les voyageurs prouveront qu’ils sont en bonne santé grâce à un certificat européen Covid numérique. C’est en fait le nom du processus de certification de chaque pays européen pour prouver que quelqu’un a eu le virus lui-même et s’est rétabli, a eu la vaccination ou un résultat négatif au test Covid-19.

Le «certificat» peut être sur papier ou via l’application d’un pays de l’UE (l’application de la France s’appelle TousAntiCovid) et les personnes passent les frontières à l’aide du code QR fourni sur la feuille de papier originale remise à la personne lors de son vaccin ou de ses tests. dans l’UE.

En France, avoir les codes QR téléchargés sur votre téléphone signifie que vous avez un “Pass Sanitaire,’ qui vous permettra de participer à des événements publics tout au long de l’été auxquels il est probable que plus de 1 000 personnes y assisteront. Comme indiqué dans Les Echos, à partir du 9 juin, il fera partie intégrante de la vie de ceux qui souhaitent assister aux tournois de tennis de Roland Garros ou assister à des concerts de musique ou de grands théâtres. Il sera également nécessaire pour les croisières, les festivals et dans les grands casinos.

Cependant, un Pass Sanitaire ne sera pas nécessaire dans les lieux où le public se déplace constamment en plein air, comme à la Tour Eiffel. Il ne sera pas non plus requis dans les hôtels ou les restaurants. Cependant, le gouvernement prévoit de dévoiler un ajout à l’application TousAntiCovid d’ici le 9 juin, où les arrivées dans une salle de sport ou un hôtel peuvent scanner leur code QR en enregistrant la date et l’heure d’arrivée. Les gens seront alors alertés si quelqu’un d’autre a été testé positif pour Covid-19 et était dans le même espace à peu près au même moment.

Tout sera-t-il ouvert?

Les musées et cinémas ont ouvert leurs portes (pas à pleine capacité cependant) le 19 mai, ce qui signifie que le Louvre, le musée d’Orsay et d’autres monuments spectaculaires tels que le Mont Saint Michel en Normandie sont désormais ouverts. Les restaurants, bars et cafés sont autorisés à servir à l’extérieur, mais un couvre-feu est toujours en vigueur jusqu’à 21 heures dans tout le pays.

A partir du 9 juin, jour où Paris commencera à autoriser les visiteurs extérieurs, les restaurants et les bars pourront servir sur les tables à l’intérieur des établissements et le couvre-feu sera repoussé à 23h mais avec toujours pas plus de 6 personnes sur une même table.

Cependant, d’autres sites importants prendront plus de temps. Disneyland Paris, tel que rapporté par Le local, ouvrira le 17 juin mais uniquement avec des billets pré-réservés et toute personne de plus de 6 ans en masque. La Tour Eiffel ouvrira le 16 juillet et le Moulin Rouge le 10 septembre (les deux sont les plus longues fermetures sur les deux sites depuis la Seconde Guerre mondiale). Pour la Tour Eiffel, le nombre de visiteurs sera limité à 10 000 par jour (la moitié des niveaux pré-Covid) et les ascenseurs fonctionneront à 50% de leur capacité.

On s’attend à ce que, si les taux d’infection continuent de baisser et que les taux de vaccination continuent d’augmenter (la France vise 30 millions de vaccinés d’ici le 15 juin), toutes les restrictions seront levées d’ici le 30 juin et le couvre-feu sera levé.

Cela dit, les visiteurs en été doivent toujours s’attendre à porter des masques dans les lieux publics intérieurs (halls d’hôtel, cinémas, musées, etc.) l’équivalent de 165 $).

La France proposera des tests Covid gratuits aux visiteurs

Les tests PCR pour Covid-19 seront gratuits pour tous les touristes au cours de l’été, comme l’a annoncé Clément Beaune, ministre français des Affaires européennes. Comme indiqué dans Le New York Times, il est judicieux d’attirer les touristes qui représentent 8% du PIB de la France et contribuent à employer deux millions de personnes. Beaune a déclaré : « nous avons besoin, nous voulons, dans de bonnes conditions sanitaires, rester la première destination touristique d’Europe et du monde. C’est un problème économique pour nous. »