20 janvier 2021

Comment l’incapacité de se relier à notre avenir entrave le progrès

J’avais l’attitude la plus indifférente envers l’exercice, les suppléments et la crème solaire. A tel point que même les plus apathiques de mes amis s’en inquiètent. Non seulement je ne voyais pas en quoi ils pouvaient m’être utiles sur le moment, mais je ne pouvais pas non plus imaginer que j’en aurais un jour besoin. Maintenant, en toute logique, je comprends pourquoi ils sont importants.

En neurosciences, mon cortex préfrontal ventromédial ne s’est pas activé lorsque j’ai pensé à mon futur moi. En d’autres termes, je voyais mon présent et mon avenir comme deux personnes distinctes.

Des études ont montré que lorsque nous considérons notre futur moi comme différent de notre présent, nous sommes moins susceptibles de faire les choses qui sont bonnes pour nous, comme faire de l’exercice, économiser de l’argent ou manger des vitamines. Nous sommes également plus enclins à nous engager dans la voie de la gratification immédiate. Voici pourquoi cela peut se produire et ce qu’il faut faire à ce sujet.