C’est l’heure du marketing numérique ! Photos

Lycée des Guglionesi : l’heure du marketing numérique a sonné ! © Termolionline

GUGLIONESI. Lycée des Guglionesi : l’heure du marketing numérique a sonné ! A partir d’aujourd’hui commence le cours de Digital Marketing qui concernera 53 élèves des classes de troisième et quatrième des trois lycées de Guglionesi. Un projet qui a le goût de la modernité et qui projette les étudiants dans l’avenir. Ce cours ambitieux a été fortement soutenu par la directrice Patrizia Ancora car il permettra de jeter les bases de l’accès aux nouveaux métiers du numérique qui sont depuis quelques années les protagonistes incontestés du marché du travail.

L’objectif du cours est d’apprendre à connaître le monde fascinant de la communication numérique, de comprendre quelles sont les professions et les opportunités liées au domaine de la communication, d’entrer en contact direct avec une ou plusieurs études de cas et d’acquérir un savoir-faire de base pour faire un choix plus conscient à la fin du cours de cinq ans. Le cours aura une orientation pratique dès le départ afin que les étudiants puissent eux-mêmes appliquer les contenus acquis de manière autonome et en équipe. À la fin du projet, les étudiants auront acquis les techniques de base pour soutenir une marque, créer un contenu numérique ad hoc et construire une campagne réussie pour une marque ou une entreprise locale.

Le cours sera tenu par l’expert Dr. Giovanni Giaccio, un jeune professionnel d’Agnone, qui a fait de sa passion un métier. “Je crois fermement au projet proposé par le gestionnaire Ancora. Je crois qu’il y a malheureusement beaucoup de désinformation sur les métiers du numérique, à tel point que l’on a tendance à étiqueter les professionnels du numérique comme étant ceux qui mettent en ligne des “choses” sur internet ou qui gèrent simplement une page Facebook. Rien ne pourrait être plus faux ! En réalité, nous sommes face à de véritables professionnels. Il n’existe peut-être pas encore de parcours académiques bien définis ou structurés, mais même ici, nous parlons d’aptitudes et de compétences spécifiques qui doivent être acquises comme dans toute profession qui se respecte. Je suis enthousiaste à l’idée d’une formation pour briser ces clichés. En outre, je pense qu’il est essentiel que les écoles aient pour rôle d’éduquer les jeunes en leur fournissant les bons outils pour se positionner sur un marché du travail qui a fondamentalement changé.

J’ai toujours cru en Molise et je suis fier de l’idée que même dans une région aussi petite que la nôtre, il existe des projets d’avant-garde qui montrent à tous que même les petites réalités sont liées au marché du travail contemporain. Je suis heureux de participer à cette initiative et je remercie le responsable qui m’a donné l’opportunité de former des étudiants et de leur donner les bases pour s’orienter vers un parcours professionnel et éducatif en phase avec son temps.

Nous sommes heureux d’offrir cette grande opportunité à nos étudiants et nous sommes satisfaits des adhésions reçues – ajoute la directrice Patrizia Ancora – Même l’éducation humaniste que donne le lycée peut s’étendre à une formation plus spécifique et professionnalisante. Nous nous efforcerons de donner à nos étudiants de nouveaux stimuli afin qu’ils acquièrent une vision plus large de ce que l’avenir a à leur offrir. Ce projet sera un prélude à ce que nous proposerons dans les années à venir, notamment dans le domaine économique et social, qui fera de la communication numérique son point fort. Une fois de plus, nous souhaitons ancrer l’école aux besoins du territoire et diffuser parmi les étudiants la conscience que, grâce aux nouveaux métiers du numérique, même une petite région comme la nôtre a beaucoup à offrir.