CAMPBELL GAGNE EN FRANCE – Auto Action

Dan McCarthy

L’Australien Matt Campbell et ses copilotes Mathieu Jaminet et Earl Bamber ont remporté la deuxième manche de la GT World Challenge Europe Endurance Cup sur le Circuit Paul Ricard en France.

Le trio s’est qualifié en sixième position, mais sur la distance de course de 1000 km, il a progressé pour remporter une victoire impressionnante en course.

La course s’est déroulée au fil du temps alors que le trio GPX Racing Porsche a remporté la victoire dans la dernière heure, offrant à la marque sa première victoire en GT World Challenge Europe Endurance Cup sur le site français.

Parti de la troisième ligne, Bamber a progressé lors des deux premiers relais de la course, cédant la voiture au Français Jaminet à la cinquième place.

Jaminet a ensuite dépassé plusieurs voitures pour devenir un prétendant à la victoire, alors que la course passait à mi-distance. Cependant, la Lamborghini n ° 63 détenait une avance substantielle.

Tout cela a rapidement changé, avec un peu plus de deux heures à faire, une voiture de sécurité a été appelée sur le circuit alors que la Mercedes n ° 2 s’arrêtait sur la piste.

Lorsque Campbell a sauté derrière le volant quelques minutes plus tard, il s’est assis en troisième position.

Il a fait un travail léger de Sheldon van der Linde, avant de se lancer à la poursuite de la longue course menant Lamborghini.

Alors que la course approchait de l’heure de fermeture, Campbell avait réduit l’écart à moins de deux secondes.

La nuit était tombée, mais avec seulement 41 minutes, l’action en piste était aussi chaude que terminée. Campbell a fait un mouvement à l’extérieur de la ligne droite Mistral pour prendre la tête, mais une erreur à Beausset deux tours plus tard a permis à Marco Mapelli de revenir en arrière alors que la paire établissait un contact important.

Au tour suivant, Campbell est revenu dans le repêchage sur la ligne droite Mistral et a fait un mouvement identique. Cette fois, l’Australien occupait le poste et ne serait pas dirigé.

En fin de compte, Campbell a ramené la voiture à la maison avec une marge de 5,97 secondes sur l’Audi R8 Team WRT pilotée par Dries Vanthoor, Kelvin van der Linde et Charles Weerts, la Lamborghini venant à la maison en troisième.

Campbell a été surpris de remporter la victoire compte tenu de la malchance qu’ils ont rencontrée avant la course.

«Ouais, wow! Au début de la course, nous ne nous attendions certainement pas à cela », a déclaré Campbell. «Nous avons eu une avance difficile, mais les garçons ont fait un travail fantastique et l’équipe GPX a été irréprochable lors des arrêts aux stands.

«Ce n’était pas facile – nous avons eu un peu de contact dans le dernier relais – mais nous l’avons fait.

«Je suis tellement ravi pour GPX. Nous n’avons pas eu le meilleur événement à Monza alors nous battre comme ça… ouais, c’est fantastique.

Jordan Love, compatriote et vainqueur de la Carrera Cup Australia, n’est pas arrivé à l’arrivée. Lui, Miklas Born et Yannick Mettler ont bouclé 119 tours dans leur Mercedes-AMG GT3, mais n’ont pas été classés comme finisseurs.

Pour plus d’informations sur les dernières nouvelles du sport automobile, consultez le numéro actuel d’Auto Action. Assurez-vous également de nous suivre sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram ou notre newsletter hebdomadaire pour toutes les dernières mises à jour entre les numéros.