Cable Connector Market – Growth, Trends, COVID-19 Impact, and Forecasts (2021 – 2026)

Globe Newswire

Edenred : Résultats annuels 2020 – Avec un rebond marqué au second semestre 2020 et un potentiel de développement intact, Edenred retrouve une trajectoire de croissance profitable et durable

Communiqué de presse2 mars 2021 Résultats annuels 2020 Avec un rebond marqué au second semestre 2020 et un potentiel de développement intact, Edenred retrouve une trajectoire de croissance profitable et durable Plateforme d’intermédiation au positionnement unique, Edenred a fait preuve de résilience face aux effets de la crise sanitaire et renoué avec la croissance au second semestre 2020 Chiffre d’affaires opérationnel de 1 423 millions d’euros, en baisse de seulement 1,6% en données comparables sur l’année, l’Europe étant en croissance de 1,3%Au second semestre, croissance organique de 1,1% du chiffre d’affaires opérationnel (+1,2% au quatrième trimestre) Revenu total de 1 465 millions d’euros, en recul de 2,0% en données comparables et de 9,9% en données publiées, impacté par des effets de change défavorables Edenred enregistre une performance financière solide malgré le contexte et des effets de change défavorables, qui démontre sa réactivité et la robustesse de son modèle d’affaires EBITDA de 580 millions d’euros, en baisse de 4,6% en données comparables (-13,2% en données publiées) en 2020, en ligne avec l’objectif annoncé (550 – 600 millions d’euros), et en hausse de 2,5% en données comparables au second semestre 2020Marge d’EBITDA maintenue à 39,6%, en repli de 1,1 point en données comparables sur l’année et en hausse de 0,8 point au second semestreRésultat net, part du Groupe à 238 millions d’euros, en baisse de 74 millions d’euros, en ligne avec la baisse d’EBITDA. Forte génération de Free Cash Flow de 640 millions d’euros, portée par le rebond de l’activité au second semestre, l’attention portée à la trésorerie, et l’allongement de la durée de retention des fonds alloués aux utilisateurs du fait de la crise sanitaireRatio d’endettement net stable à 1,9x l’EBITDADividende proposé : 0,75 euro par action en hausse de 7,1% Edenred a su rebondir dès 2020 et préparer 2021, en augmentant ses investissements ainsi qu’en faisant preuve d’agilité et de dynamisme commercial Accélération de la digitalisation des Avantages aux salariés en Europe (+9 points vs. 2019), portée notamment par le développement du télétravail Développement de solutions d’argent fléché pour un soutien ciblé aux secteurs fortement touchés par la crise, comme la restauration et le tourismeLancement et montée en puissance de nouvelles offres (ex : maintenance de flottes au Brésil, Ticket Mobilité en France, Ticket Restaurant aux Etats-Unis)Accélération de la politique de responsabilité sociale et environnementale avec l’amélioration d’indicateurs clefs sur ses trois pilliers « People, Planet, Progress » Edenred dispose de tous les éléments (innovation, excellence opérationnelle, capacité d’acquisitions ciblées) pour accélérer et générer une croissance profitable et durable dans un monde post-Covid Edenred est particulièrement bien positionné pour saisir les opportunités issues d’un certain nombre de mutations profondes du monde du travail qui se sont accélérées avec la crise sanitaire : Un monde plus connecté, digital et « mobile-first »Un monde pratiquant davantage le télétravailUn monde recherchant des solutions socialement et environnementalement responsablesUn monde où les paiements inter-entreprises sont de plus en plus automatisés et digitaux Après un premier semestre qui devrait être encore marqué par des restrictions sanitaires pesant sur la croissance du Groupe, la situation devrait s’améliorer au second semestre et soutenir ainsi la croissance d’EdenredMalgré les incertitudes sanitaires, Edenred entend générer en 2021 un EBITDA en croissance organique de minimum 6 % Bertrand Dumazy, Président-directeur général d’Edenred, a déclaré : « Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement l’ensemble des équipes d’Edenred qui ont fait preuve d’un engagement et d’une solidarité exemplaires au cours de cette année sans précédent. Les 10 000 collaborateurs du Groupe ont en effet mobilisé toute leur énergie et leur passion pour continuer à servir nos clients, nos utilisateurs et nos commerçants partenaires à travers les 46 pays où nous sommes présents. Edenred a ainsi pu limiter l’impact de la crise sanitaire au premier semestre, renouer avec la croissance dès le troisième trimestre et globalement enregistrer de solides performances financières sur l’année. De plus, grâce à notre plateforme digitale unique, notre capacité à proposer des solutions de paiement à usages spécifiques s’est révélée particulièrement efficace pour mettre au point et déployer en des temps records de nouveaux programmes d’argent fléché adaptés au contexte de la crise sanitaire. Plus que jamais, cette attention portée aux besoins quotidiens essentiels, conjuguée à une organisation commerciale dynamique, vont nous permettre de continuer à nous développer sur des marchés sous-pénétrés. Nos solutions de plus en plus digitales, de plus en plus connectées et vectrices de comportements plus responsables répondent parfaitement aux enjeux de société que la pandémie a renforcés, tels que la mise en œuvre durable du télétravail. Comme l’a prouvé le rebond que nous avons enregistré au second semestre, notre potentiel de création de valeur est intact. Edenred reste tout à fait confiant dans sa capacité à générer de la croissance profitable et durable dans les années à venir. » RÉSULTATS ANNUELS 2020 Lors de sa séance du 1er mars 2021, le Conseil d’administration a arrêté les comptes consolidés1 du Groupe au 31 décembre 2020. Principaux agrégats financiers 2020 : (En millions d’euros) 2020 2019 % Variation organique % Variation publiée Chiffre d’affaires opérationnel 1 423 1 570 -1,6% -9,4% Autres revenus (A) 42 56 -11,9% -25,0% Revenu total 1 465 1 626 -2,0% -9,9% EBITDA 580 668 -4,6% -13,2% EBIT opérationnel (B) 413 489 -7.1% -15,6% EBIT (A + B) 455 545 -7,6% -16,5% Résultat net, part du Groupe 238 312 -23,7% Free cash flow 640 400 +60,0% Dette nette 1 115 1 290 -13,6% Leverage ratio (dette nette/EBITDA) 1,9x 1,9x ·Revenu total : 1 465 millions d’euros En 2020, le revenu total s’établit à 1 465 millions d’euros, en diminution de 2,0% en données comparables par rapport à l’année 2019. En données publiées, la baisse est de 9,9%, prenant en compte des effets de change défavorables (-8,1%) et des effets de périmètre légèrement positifs (+0,2%) sur l’exercice. Au quatrième trimestre 2020, le revenu total atteint 412 millions d’euros, en légère hausse de 0,6% en données comparables et en baisse de 9,6% en données publiées. Sur la même période, le Groupe enregistre des effets de change négatifs (-10,1%) et des effets de périmètre légèrement négatifs (-0,1%). ·Chiffre d’affaires opérationnel : 1 423 millions d’euros Sur l’année 2020, le chiffre d’affaires opérationnel atteint 1 423 millions d’euros, en diminution de 1,6% en données comparables et de 9,4% en données publiées, intégrant des effets de change négatifs (-8,0%) et un effet de périmètre positif (+0,3%). Edenred a démontré sa capacité à croître fortement en début d’année, puis à limiter l’érosion de ses revenus au plus fort de la crise sanitaire, grâce notamment à la forte digitalisation de ses solutions, avant de retrouver le chemin de la croissance dès le troisième trimestre. Au quatrième trimestre, le Groupe a poursuivi ses efforts commerciaux sur l’ensemble de ses lignes de métiers, portant le chiffre d’affaires opérationnel à 402 millions d’euros, en hausse de 1,2% en données comparables (-8,7% en données publiées), une accélération par rapport au troisième trimestre malgré de nouvelles mesures de confinement en Europe. ·Chiffre d’affaires opérationnel par ligne de métier En millions d’euros 2020 2019 % Variation organique % Variation publiée Avantages aux salariés 874 975 -4,4% -10,3% Solutions de mobilité professionnelle 355 409 -1,2% -13,2% Solutions complémentaires 194 186 +11,8% +4,2% Total 1 423 1 570 -1,6% -9,4% Le chiffre d’affaires opérationnel des Avantages aux salariés, qui représente 61% du chiffre d’affaires opérationnel total, atteint 874 millions d’euros sur l’année 2020, dont 255 millions d’euros au quatrième trimestre. Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires opérationnel est en recul de 4,4% en données comparables (-10,3% en données publiées). Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires opérationnel renoue avec la croissance, affichant une hausse de 0,6% en données comparables (-6,7% en données publiées), en amélioration par rapport au troisième trimestre (-1.4%). Dans un contexte de crise sanitaire mondiale rendant encore plus pertinente la digitalisation de ses solutions, Edenred a continué d’innover pour enrichir son offre de services au bénéfice des clients et des commerçants. Par exemple, le Groupe compte désormais plus de 100 partenaires en ligne dans 16 pays, principalement des plateformes de livraison de repas connectées grâce au paiement app-to-app. Ce développement lui permet aujourd’hui d’offrir l’écosystème le plus complet et le plus flexible en matière d’alimentation au travail. Véritable cantine virtuelle, sa solution donne accès à plus d’un million de restaurants partenaires, pour déjeuner au bureau ou en télétravail, à table ou à domicile, et au moment souhaité. Avec cette offre plus satisfaisante pour les utilisateurs et plus économique pour les employeurs, Edenred accompagne des entreprises telles que Spotify aux Etats-Unis, Siemens en Belgique ou Orange en France, dans leur transition vers les nouveaux modes de travail. Allant encore plus loin dans la digitalisation, Edenred a aussi lancé en 2020, son offre Ticket Restaurant 100% dématérialisée, sans carte plastique ni papier, en Espagne, en Finlande et plus récemment en France. Grâce à ces services rendant les solutions digitales du Groupe plus attractives, la part de celles-ci dans les Avantages aux salariés en Europe a augmenté de 9 points par rapport à l’année 2019, portant le taux de digitalisation du volume total du Groupe à 86%. Dans les Solutions de mobilité professionnelle, qui représentent 25% de l’activité du Groupe, le chiffre d’affaires opérationnel a reculé de 1,2% en données comparables (-13,2% en données publiées) en 2020, atteignant 355 millions d’euros. Cette baisse limitée reflète la plus forte résilience de cette ligne de métier malgré un prix du carburant plus bas qu’en 2019. Avec une baisse de 0,6% en données comparables (-16,2% en données publiées) au quatrième trimestre, Edenred a confirmé le rebond observé au troisième trimestre (-1,5%), porté par le dynamisme commercial de ses équipes et le succès de sa stratégie Beyond fuel qui lui permet de différencier son offre et lui ouvre des opportunités de cross-selling, tout en réduisant son exposition aux variations du prix du carburant. Couplé à l’effet de l’évolution des taux de change et de la baisse du prix du baril de pétrole, ces développements ont permis au Groupe de réduire de 20% la sensibilité de son revenu total au prix du carburant. Les Solutions complémentaires, qui représentent 14% de l’activité du Groupe, regroupent les Services de paiement aux entreprises, les solutions de Motivation et récompenses ainsi que les Programmes sociaux publics. Elles enregistrent, en 2020, un chiffre d’affaires opérationnel de 194 millions d’euros, en progression de 11,8% en données comparables et de 4,2% en données publiées. Au quatrième trimestre, cette activité a poursuivi sa hausse (+8,3% en données comparables et -3,1% en données publiées). Cette croissance est le fruit des programmes d’argent fléché mis en œuvre au cours de l’année afin de soutenir les personnes et secteurs vulnérables et d’une bonne performance commerciale des programmes de Motivation et récompenses. En 2020, l’activité Services de paiement aux entreprises d’Edenred en Amérique du Nord, opérée via sa filiale CSI, a été impactée par la baisse des transactions réalisées par ses clients, particulièrement dans les secteurs de l’hôtellerie et des médias. Malgré la crise, le gain de nouveaux clients sur la période a été conforme aux ambitions du Groupe, porté par une offre différenciée et en constante évolution, et par la montée en puissance progressive d’accords de distribution indirects dont ceux signés avec des institutions bancaires de premier rang. De plus, Sage a étendu son partenariat avec CSI pour offrir à ses clients américains une solution complète de paiement fournisseurs totalement intégrée à son offre cloud Sage Intacct dès le premier trimestre 2021. · Chiffre d’affaires opérationnel par zone géographique (En millions d’euros) 2020 2019 % Variation organique % Variation publiée Europe 900 884 +1,3% +1,9% Amérique latine 406 559 -6,7% -27,4% Reste du monde 117 127 -0,2% -8,3% Total 1 423 1 570 -1,6% -9,4% En Europe, le chiffre d’affaires opérationnel augmente de 1,3% en données comparables (+1,9% en données publiées) et s’établit à 900 millions d’euros. L’Europe représente 63% du chiffre d’affaires opérationnel du Groupe en 2020. Au quatrième trimestre 2020, le chiffre d’affaires opérationnel atteint 265 millions d’euros, en progression de 4,5% en données comparables et en données publiées, un niveau de croissance plus faible qu’au troisième trimestre (+7,3%) du fait de nouvelles restrictions sanitaires appliquées par les Etats depuis fin octobre 2020. En France, le chiffre d’affaires opérationnel sur l’ensemble de l’année s’établit à 253 millions d’euros, en baisse de 4,0% en données comparables ainsi qu’en données publiées. Au quatrième trimestre le chiffre d’affaires opérationnel y est en hausse de 1,4% en données comparables et en données publiées, malgré de nouvelles mesures de confinement. Après avoir été sévèrement touché par les mesures de confinement et de chômage partiel au deuxième trimestre, Edenred y a connu un redressement significatif de son activité. Ce rebond s’explique notamment par le redémarrage de l’activité commerciale dans toutes les lignes de métiers et par le maintien de l’activité des restaurateurs grâce aux services de ventes à distance. L’Europe (hors France) enregistre une croissance de 3,6% de son chiffre d’affaires opérationnel en données comparables (+4,4% en données publiées) pour atteindre 647 millions d’euros sur l’année 2020. Au quatrième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires opérationnel s’est établie à 5,9% en données comparables et publiées, Plus résiliente que le reste du Groupe au cours de l’année, cette région a fortement rebondi grâce à la digitalisation de ses solutions, à son dynamisme commercial comme démontré lors de la campagne de carte cadeaux de fin d’année, ainsi qu’au développement de nouveaux produits comme les services à valeur-ajoutée pour les sociétés de transport. Le chiffre d’affaires opérationnel en Amérique latine atteint 406 millions d’euros, en recul de 6,7% en données comparables et de 27,4% en données publiées, marqué par la forte dévaluation du Real brésilien et du peso mexicain (respectivement -25% et -12%). La région représente 29% du chiffre d’affaires opérationnel du Groupe en 2020. Au quatrième trimestre de l’année, le chiffre d’affaires opérationnel de la zone atteint 108 millions d’euros, en baisse de 3,3% en données comparables (-28,5% en données publiées), en amélioration par rapport au troisième trimestre (-7,6% en données comparables). Au Brésil, en données comparables, le chiffre d’affaires opérationnel est en recul de 5,8% sur l’année et de 2,9% pour le seul quatrième trimestre, en amélioration par rapport au trimestre précédent (-4,4%). Cette performance reflète des restrictions sanitaires toujours en place, notamment la fermeture des restaurants dans certaines zones, bien que moins strictes qu’au pic de la première vague de confinement. Grâce au rapide développement des partenariats avec les plateformes de livraison de repas, Edenred a ainsi permis aux restaurateurs ainsi qu’aux utilisateurs de continuer à bénéficier de sa plateforme malgré des conditions défavorables. Dans les Solutions de mobilité professionnelle, après avoir fait preuve de résilience au plus fort de la crise, l’activité continue d’afficher une performance solide, dans la lignée du troisième trimestre, notamment grâce au succès de l’offre de gestion de la maintenance. En 2020, l’Amérique latine hispanique a été particulièrement impactée par la crise sanitaire, avec notamment des restrictions sanitaires mises en place pour une durée plus longue que dans les autres régions. Le chiffre d’affaires opérationnel y est en baisse de 8,8% en données comparables. Cependant, suite à la levée progressive et partielle des mesures de confinement dans les différents pays de la zone, le chiffre d’affaires opérationnel n’a décru que de 4,2% au quatrième trimestre, en nette amélioration par rapport au trimestre précédent (-15,4%). Principal pays de la zone, le Mexique a continué d’être fortement impacté par la crise, notamment du fait du repli de l’activité économique, de la hausse du chômage et de la baisse des prix du carburant par rapport à la même période en 2019. Le chiffre d’affaires opérationnel du Reste du monde, qui représente 8% du chiffre d’affaires opérationnel du Groupe en 2020, s’établit à 117 millions d’euros, -0,2% en données comparables (-8,3% en données publiées) par rapport à l’année dernière. Au quatrième trimestre, la variation s’établit à -2,9% en données comparables (-18,0% en données publiées), en amélioration par rapport au troisième trimestre (-4,1%). Cette performance reflète la résilience des activités du Groupe dans cette zone, sauf en Amérique du Nord qui est restée fortement impactée par la crise. ·Autres revenus : 42 millions d’euros En 2020, les autres revenus atteignent 42 millions d’euros, en baisse de 11,9% en données comparables (-25,0% en données publiées), négativement impactés par les taux d’intérêt en baisse de manière généralisée à travers le monde et par des effets de change significativement négatifs. Au quatrième trimestre le recul est de 18,1% en données comparables et de 34,8% en données publiées. ·EBITDA : 580 millions d’euros En 2020, l’EBITDA s’élève à 580 millions d’euros, en baisse de 4,6% en données comparables et de 13,2% en données publiées. Au second semestre, l’EBITDA est en croissance de 2,5% traduisant une amélioration de la marge de 0,8 point en données comparables. Cette perfomance a été rendue possible notamment grâce à la mise en œuvre, dès la fin du premier trimestre, d’un plan d’ajustement des coûts de 100 millions d’euros par rapport aux prévisions 2020. Au final, Edenred a pu dépasser ce montant tout en préservant ses capacités d’innovation technologique et de développement, en maintenant ses efforts en matière d’attractivité et d’engagement des collaborateurs, et en poursuivant sa politique de responsabilité sociale et environnementale. En Europe, l’EBITDA affiche une progression de 3,9% en données comparables, liée au rebond de la croissance du chiffre d’affaires dans cette région. En Amérique latine, l’EBITDA reste en retrait par rapport à 2019 (-8,3% en données comparables) malgré une nette amélioration au second semestre (-0,9% en données comparables). Sur l’année le taux de marge d’EBITDA atteint 39,6%, en diminution de 1,1 point en données comparables et de 1,5 point en données publiées. ·Résultat net, part du Groupe : 238 millions d’euros Le résultat net, part du Groupe, s’établit en 2020 à 238 millions d’euros, en baisse de 74 millions d’euros par rapport à 2019, en ligne avec la baisse d’EBITDA. ·Une forte génération de cash flows Malgré la pandémie, le modèle économique d’Edenred a permis de générer une marge brute d’autofinancement avant autres charges et produits (FFO) de 475 millions d’euros en 2020, en hausse de 2,7% en données comparables et en baisse de 9,4% en données publiées. Malgré un effet devises négatif, le float2 augmente de 685 millions d’euros sur la période, sous l’effet de la reprise de l’activité au second semestre et de l’allongement d’environ une semaine de la durée de rétention des fonds prépayés. Ce phénomène est lié à un moindre usage des solutions pendant les périodes de confinement, et devrait progressivement disparaître en 2021. Au 31 décembre 2020, le float au bilan d’Edenred s’établit à 3,7 milliards d’euros. Cette forte génération de trésorerie des opérations conjuguée à l’accroissement du besoin en fonds de roulement structurellement négatif, ont permis au Groupe de générer 640 millions d’euros de free cash flow en 2020 tout en continuant à investir dans ses actifs technologiques pour préparer la croissance future, notamment en termes de sécurité informatique et de conformité. En 2020 les investissements récurrents s’élèvent à 104 millions d’euros sur la période, contre 98 millions d’euros en 2019, soit une augmentation de 6%. ·Une situation financière robuste Au 31 décembre 2020, la dette nette du Groupe s’établit à 1,12 milliard d’euros (contre 1,29 milliard d’euros à fin 2019), soit un niveau d’endettement net représentant 1,9x l’EBITDA, stable par rapport à fin 2019. Cette évolution intègre la forte génération de free cash flow, 101 millions d’euros de retour aux actionnaires au cours des douze derniers mois, et un impact négatif de 333 millions d’euros provenant d’effets de change et d’éléments non récurrents. A fin 2020, le coût de la dette du Groupe s’établit à 0,8%, en amélioration de 5 points de base et sa maturité moyenne augmente au-delà de 5 ans (+6 mois par rapport à fin 2019). En mai 2020, Standard & Poor’s a confirmé la notation du Groupe à Strong Investment Grade BBB+, Perspective stable. ·Poursuite de son engagement RSE Au cours de l’année 2020, le Groupe a poursuivi la mise en œuvre de sa politique de responsabilité sociale et environnementale dont les volets « People, Planet, Progress » visent à améliorer la qualité de vie, à préserver l’environnement, et à créer de la valeur de manière éthique et responsable. En plus d’avoir lié, en 2020, un de ses outils de financement à cette dernière, Edenred a progressé dans l’atteinte de ses objectifs à 2022 et 2030, malgré la pandémie. Par exemple, les femmes sont désormais représentées à hauteur de 29% au niveau des positions exécutives, soit 2 points de plus que l’an passé (objectif de 40% d’ici 2030). Par ses solutions vectrices de comportements plus responsables, et par ses actions, Edenred s’inscrit dans l’atteinte de 12 des 17 Objectifs du Développement Durable des Nations-Unies. En particulier, grâce à sa plateforme d’argent fléché, Edenred crée des écosystèmes vertueux contribuant ainsi à la lutte contre l’économie informelle, la fraude, l’insécurité alimentaire, les inégalités et le changement climatique. ·Dividende proposé Le Groupe propose, au titre de l’exercice 2020, un dividende de 0,75 euro par action, en hausse de 7,1% par rapport à l’exercice précédent, un niveau cohérent avec le profil de croissance du Groupe, sa performance et sa solide situation financière. Les actionnaires auront le choix entre un paiement à 100% en espèces ou un paiement à 100% en actions avec une décote de 10%. Ce dividende sera soumis à l’approbation des actionnaires à l’occasion de l’Assemblée générale mixte d’Edenred, qui se tiendra le 11 mai 2021. FAITS MARQUANTS DE L’ANNÉE ·Mesures prises par le Groupe face aux conséquences de l’épidémie Covid-19 En mars 2020, en raison de l’environnement incertain lié à l’épidémie de Covid-19, le Groupe a suspendu ses objectifs pour l’année 2020 jusqu’à ce qu’il dispose d’une meilleure visibilité sur les impacts financiers de cette épidémie3. En avril 2020, Edenred a lancé son plan de solidarité « More than Ever », par lequel le Groupe s’est engagé à allouer jusqu’à 15 millions d’euros afin de soutenir ses collaborateurs, ses commerçants partenaires et ses clients, face à l’ampleur de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-194. Le plan « More than Ever », est notamment abondé par : La réduction de 20% du dividende au titre de l’exercice 2019, ainsi ramené à 0,7 euro par action ;La réduction de la rémunération du Président-directeur général, en conformité avec les recommandations de l’Afep ;La réduction de la rémunération des membres du Comité exécutif du Groupe et de son Conseil d’administration. ·Confiance renouvelée du marché dans la qualité du crédit d’Edenred et ajout, pour la première fois, de critères sociaux et environnementaux à l’un des instruments de financement du Groupe En février 2020, dans le cadre de la renégociation de sa ligne de crédit syndiqué, Edenred a introduit pour la première fois la prise en compte d’indicateurs de performance environnementale et sociale dans le calcul du coût de financement5 : la promotion d’une alimentation saine et durable ; la lutte contre le réchauffement climatique. En juin 2020, le Groupe a étendu ses ressources financières en déposant un programme NEU MTN (Negotiable EUropean Medium Term Note) de 250 millions d’euros auprès de la Banque de France. En juin 2020, Edenred a procédé avec succès à une émission obligataire de 600 millions d’euros, d’une durée de 9 ans, assortie d’un coupon de 1,375%6. Cet emprunt permet au Groupe de renforcer ses ressources financières et d’allonger la maturité moyenne de sa dette dans des conditions favorables. ·Opérations ciblées de croissance externe En janvier 2020, Edenred a renforcé sa position de leader du marché des cartes salaires aux Emirats arabes unis avec l’acquisition du portefeuille de cartes salaires de la société Mint, second opérateur spécialisé dans la distribution et la gestion des salaires des travailleurs non ou sous-bancarisés aux Emirats arabes unis7. En mai 2020, Edenred a renforcé sa position sur le marché brésilien avec l’acquisition des activités d’avantages aux salariés de Cooper Card8. En mai 2020, Edenred a acquis le solde des actions (17%) qu’il ne possédait pas déjà dans sa filiale UTA. Cette opération fait suite à l’exercice d’une option de vente par la famille Eckstein, co-fondatrice d’UTA. Cette option a un effet relutif sur le résultat net, part du Groupe. ·Nominations au Comité exécutif du Groupe En 2020, Edenred a annoncé quatre nominations au sein de son Comité exécutif9 : – Emmanuelle Châtelain a été nommée Directrice de la Communication d’Edenred ; – Patrick Rouvillois a été nommé Directeur général Innovation et Asie-Pacifique ; – Eric Sauvage a été nommé Directeur général Marketing et Stratégie ; – Julien Tanguy a été nommé Directeur général Finance. PERSPECTIVES 2021 Edenred est particulièrement bien positionné pour saisir les opportunités issues d’un certain nombre de tendances porteuses apparues ou renforcées avec la crise sanitaire, impactant le monde du travail : Un monde plus connecté, digital et « mobile-first » ;Un monde pratiquant davantage le télétravail ;Un monde recherchant des solutions socialement et environnementalement responsables ;Un monde où les paiements inter-entreprises sont de plus en plus automatisés et digitaux. S’appuyant sur ces mutations et sur son positionnement unique de plateforme d’intermédiation connectant quotidiennement 50 millions d’utilisateurs et 2 millions de commerçants partenaires autour de besoins essentiels (alimentation, mobilité, motivation, paiements professionnels), Edenred dispose d’un potentiel de croissance intact malgré l’impact économique de la crise sanitaire. Edenred continuera d’activer avec agilité les leviers opérationnels destinés à pénétrer davantage ses marchés, à proposer de nouvelles solutions et déployer largement et rapidement ses innovations. Au-delà de ces axes de développement interne, le Groupe entend aussi poursuivre sa politique d’acquisitions ciblées, disposant à cet effet d’une capacité financière de plus d’un milliard d’euros. Le Groupe entend ainsi accélérer et générer une croissance profitable et durable dans un monde post-Covid. En ce début d’année 2021, Edenred observe cependant que les incertitudes liées à la crise sanitaire perdurent avec des re-confinements locaux ou des mesures restrictives en Europe comme en France, en Allemagne ou au Royaume-Uni, alors que la situation économique et sanitaire reste dégradée en Amérique latine et du Nord. Après un premier trimestre où Edenred continuera à faire preuve de résilience malgré une base de comparaison défavorable, le Groupe sera en mesure de croître plus fortement au deuxième trimestre, bénéficiant notamment d’une base de comparaison plus favorable. Un retour progressif des économies à une situation proche de la normale, grâce notamment à un rythme de vaccination permettant un assouplissement significatif des mesures de restriction à la mi-année, soutiendra la croissance d’Edenred au second semestre. Malgré les incertitudes sanitaires, Edenred entend générer en 2021 un EBITDA en croissance organique de minimum 6%.PROCHAINS RENDEZ-VOUS Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 : le 22 avril 2021.Assemblée générale : le 11 mai 2021.Résultats semestriels 2021 : le 27 juillet 2021.Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2021 : le 21 octobre 2021. ▬▬ Edenred est la plateforme digitale de services et de paiements qui accompagne au quotidien les acteurs du monde du travail. Elle connecte, dans 46 pays, plus de 50 millions d’utilisateurs à 2 millions de commerçants partenaires au travers de plus de 850 000 entreprises clientes. Edenred propose des solutions de paiement à usages spécifiques dédiées à l’alimentation (comme les titres restaurant), à la mobilité (comme les solutions multi-énergies, de maintenance, péage, parking et mobilité), à la motivation (comme les cartes cadeaux, plateformes d’engagement des collaborateurs), et aux paiements professionnels (comme les cartes virtuelles). Ces solutions améliorent le bien-être et le pouvoir d’achat des utilisateurs, renforcent l’attractivité et l’efficacité des entreprises, et vitalisent l’emploi et l’économie locale. Elles favorisent également l’accès à une nourriture plus saine, à des produits plus respectueux de l’environnement et à une mobilité plus douce. Les 10 000 collaborateurs d’Edenred s’engagent au quotidien pour faire du monde du travail un monde connecté plus simple, plus sûr et plus efficace. En 2020, grâce à ses actifs technologiques globaux, le Groupe a géré un volume d’affaires de près de 30 milliards d’euros réalisé principalement via applications mobiles, plateformes en ligne et cartes. Coté sur Euronext Paris, Edenred fait partie des indices CAC Next 20, FTSE4Good et MSCI Europe. Les marques et logos cités et utilisés dans ce communiqué sont des marques déposées par EDENRED S.A., ses filiales ou des tiers. Elles ne peuvent faire l’objet d’un usage commercial sans le consentement écrit de leur propriétaire. ▬▬ CONTACTS Direction de la communication Emmanuelle Châtelain +33 (0)1 86 67 24 36 emmanuelle.chatelain@edenred.com Relations presse Matthieu Santalucia+33 (0)1 86 67 22 63matthieu.santalucia@edenred.com Relations investisseurs Cédric Appert+33 (0)1 86 67 24 99cedric.appert@edenred.com Loïc Da Silva+33 (0)1 86 67 20 67loic.dasilva@edenred.com Relations actionnaires individuels Elisabeth Pascal (numéro vert gratuit) : 0 805 652 662 relations.actionnaires@edenred.com ANNEXES Glossaire et liste des renvois nécessaires à la bonne compréhension des éléments financiers Principales définitions Données comparables, effet de périmètre et effet de change La croissance organique correspond à la croissance comparable, c’est-à-dire à périmètre et change constants. Cet indicateur reflète la performance commerciale du Groupe. La variation d’activité (ou croissance organique) représente la variation entre les montants de la période en cours et de la période comparative, retraitée des effets de change ainsi que des effets de cessions et/ou acquisitions. En cas d’acquisition, l’impact de l’acquisition est neutralisé du montant publié de la période en cours. En cas de cession, l’impact de la cession est neutralisé du montant publié de la période comparative. La somme de ces deux montants correspond à l’effet de périmètre. La variation d’activité ainsi calculée est convertie au taux de change de la période comparative et divisée par le montant retraité de la période comparative. La différence entre le montant de la période publiée converti au taux de change de la période publiée et le montant de la période publiée converti au taux de change de la période comparative correspond à l’effet de change. ·Volume d’affaires Le volume d’affaires est constitué du montant total du volume d’émission lié aux Avantages aux salariés, aux solutions de Motivation et récompenses, aux Programmes sociaux publics, et aux Services de Paiements inter-entreprises, et du volume de transactions lié aux Solutions de mobilité professionnelle et autres solutions. ·Volume d’émission Le volume d’émission est constitué du montant total des fonds préchargés sur l’ensemble des solutions de paiement émises par Edenred auprès de ses entreprises ou collectivités clientes. ·Volume de transactions Le volume de transactions représente la valeur totale des transactions réalisées par des moyens de paiement, au moment de la transaction. b) Indicateurs non-normés issus du rapport financier annuel au 31 décembre 2020 Les indicateurs non-normés ci-dessous sont présentés et rapprochés de la comptabilité, dans le rapport financier annuel. Nom de l’indicateur Référence du renvoi aux comptes consolidés Edenred au 31 décembre 2020 Chiffre d’affaires opérationnel Le chiffre d’affaires opérationnel correspond : au chiffre d’affaires opérationnel généré par l’activité de titres de services dont la gestion est assurée par Edenredau chiffre d’affaires généré par des activités à valeur ajoutée telles que les programmes de motivation, des services à la personne, des prestations liées à de l’événementiel. Ce chiffre d’affaires correspond au montant de la prestation facturée à l’entreprise client et est comptabilisé à la date de livraison des solutions. Autres revenus Les autres revenus correspondent aux revenus générés par le placement des fonds structurellement mis à la disposition d’Edenred entre : la date d’émission et la date de remboursement pour les titres de service prépayéset la date de chargement et la date d’utilisation des crédits pour les cartes prépayées. Les autres revenus cumulés avec le chiffre d’affaires opérationnel, forment le revenu total du Groupe. EBITDA Cet agrégat est égal à l’excédent brut d’exploitation qui correspond au revenu total (chiffre d’affaires opérationnel et autres revenus) diminué des charges d’exploitation (hors amortissements et provisions). EBIT opérationnel Cet agrégat correspond à l’EBIT retraité des autres revenus. Au 31 décembre 2020, conformément aux comptes consolidés, il s’élève à 413 millions d’euros, correspondant à : + 455 millions d’euros d’EBIT- 42 millions d’euros d’autres revenus EBIT Cet agrégat est le « Résultat d’exploitation avant autres charges et produits », qui correspond au revenu total (chiffre d’affaires opérationnel et autres revenus), diminué des charges d’exploitation, amortissements (essentiellement actifs incorporels créés et acquis) et provisions hors exploitation. Cet agrégat est utilisé comme référence pour la définition des rémunérations au niveau du Groupe et plus particulièrement pour celles des dirigeants dans la mesure où il reflète la performance économique de l’activité. L’EBIT exclut la quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence et exclut également les autres charges et produits enregistrés au sein du « Résultat d’exploitation y compris résultat des sociétés mises en équivalence ». Autres charges et produits Cf. Note 10.1 des comptes consolidés Marge Brute d’autofinancement avant autres charges et produits (FFO) Cf. Tableau des flux de trésorerie consolidés (Partie 1.4) c) Agrégats non-normés non issus du rapport financier annuel au 31 décembre 2020 Nom de l’agrégat Définitions et rapprochements des comptes consolidés Edenred au 31 décembre 2020 Free Cash Flow Le Free Cash Flow correspond aux flux de trésorerie générés par l’activité opérationnelle diminués des investissements en immobilisations incorporelles et corporelles. Chiffre d’affaires opérationnel T1 T2 T3 T4 FY En millions d’euros 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 Europe 228 213 183 209 224 208 265 254 900 884 France 70 69 41 59 64 59 78 77 253 264 Europe hors France 158 144 142 150 160 149 187 177 647 620 Amérique latine 121 129 82 140 95 139 108 151 406 559 Reste du monde 34 28 27 32 27 32 29 35 117 127 Total 383 370 292 381 346 379 402 440 1 423 1 570 T1 T2 T3 T4 FY En % Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Europe +6,9% +5,9% -12,3% -13,1% +7,9% +7,3% +4,5% +4,5% +1,9% +1,3% France +2,0% +2,0% -31,3% -31,3% +9,5% +9,5% +1,4% +1,4% -4,0% -4,0% Europe hors France +9,3% +7,8% -4,7% -5,9% +7,2% +6,4% +5,9% +5,9% +4,4% +3,6% Amérique latine -5,6% +5,2% -41,9% -20,4% -31,8% -7,6% -28,5% -3,3% -27,4% -6,7% Reste du monde +18,9% +18,4% -15,0% -9,8% -14,9% -4,1% -18,0% -2,9% -8,3% -0,2% Total +3,5% +6,6% -23,4% -15,4% -8,6% +0,9% -8,7% +1,2% -9,4% -1,6% Autres revenus T1 T2 T3 T4 FY En millions d’euros 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 Europe 4 4 4 4 4 4 3 5 15 17 France 2 2 1 1 2 1 1 2 6 6 Europe hors France 2 2 3 3 2 3 2 3 9 11 Amérique latine 7 7 4 7 6 8 6 9 23 32 Reste du monde 1 1 1 2 1 2 1 2 4 7 Total 12 13 9 13 11 14 10 16 42 56 T1 T2 T3 T4 FY En % Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Europe +2,7% +2,4% -15,1% -14,2% -20,6% -20,2% -20,0% -18,7% -13,9% -13,3% France -5,8% -5,8% -1,8% -1,8% -2,0% -2,0% -4,2% -4,2% -3,5% -3,5% Europe hors France +9,0% +8,5% -22,8% -21,4% -29,9% -29,3% -27,5% -25,6% -19,7% -18,8% Amérique latine -11,3% -3,2% -29,3% -7,4% -21,6% +3,0% -43,9% -23,3% -27,7% -8,7% Reste du monde -24,0% -20,1% -54,6% -48,2% -59,8% -36,1% -22,6% +18,9% -42,1% -23,5% Total -8,4% -3,4% -27,9% -14,7% -26,4% -9,9% -34,8% -18,1% -25,0% -11,9% Chiffre d’affaires opérationnel et autres revenus 2019 pro-forma par trimestre suite à un changement de classification au sein du revenu total entre chiffre d’affaires opérationnel et autres revenus au Brésil Chiffre d’affaires opérationnel Groupe T1 T2 T3 T4 FY Réalisé 2019 369 379 377 445 1 570 Pro forma 2019 370 381 379 440 1 570 Autres revenus Groupe T1 T2 T3 T4 FY Réalisé 2019 14 15 16 11 56 Pro forma 2019 13 13 14 16 56 Chiffre d’affaires opérationnel Amérique Latine T1 T2 T3 T4 FY Réalisé 2019 128 138 137 156 559 Pro forma 2019 129 140 139 151 559 Autres revenus Amérique Latine T1 T2 T3 T4 2019 Réalisé 2019 9 9 10 4 32 Pro forma 2019 7 7 8 9 32 Revenu total T1 T2 T3 T4 FY En millions d’euros 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 2020 2019 Europe 232 217 187 213 228 212 268 259 915 901 France 72 71 42 60 66 60 79 79 259 270 Europe hors France 160 146 145 153 162 152 189 180 656 631 Amérique latine 128 137 86 147 101 147 114 160 429 591 Reste du monde 35 29 28 34 28 34 30 37 121 134 Total 395 383 301 394 357 393 412 456 1 465 1 626 T1 T2 T3 T4 FY En % Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Variation publiée Variation organique Europe +6,9% +5,9% -12,4% -13,1% +7,3% +6,6% +4,1% +4,1% +1,6% +1,0% France +1,8% +1,8% -30,5% -30,5% +9,2% +9,2% +1,3% +1,3% -4,0% -4,0% Europe hors France +9,3% +7,8% -5,1% -6,1% +6,5% +5,6% +5,3% +5,3% +4,0% +3,2% Amérique latine -5,9% +4,7% -41,3% -19,7% -31,3% -7,0% -29,5% -4,5% -27,4% -6,8% Reste du monde +16,8% +16,5% -17,0% -11,7% -17,5% -5,9% -18,2% -2,0% -10,0% -1,3% Total +3,1% +6,3% -23,6% -15,5% -9,3% +0,5% -9,6% +0,6% -9,9% -2,0% EBITDA, EBIT opérationnel et EBIT En millions d’euros 2020 2019 Variation publiée % Variation organique % Europe 375 359 +4,3% +3,9% France 87 86 +0,4% +0,4% Europe hors France 288 273 +5,5% +4,9% Amérique latine 191 275 -30,5% -8,3% Reste du monde 27 42 -34,8% -28,7% Autres (13) (8) -55,5% -112,7% EBITDA 580 668 -13,2% -4,6% En millions d’euros 2020 2019 Variation publiée % Variation organique % Europe 293 280 +4,7% +4,7% France 60 59 +1,1% +1,1% Europe hors France 233 221 +5,7% +5,7% Amérique latine 135 204 -33,8% -11,3% Reste du monde 7 19 -65,1% -62,4% Autres (22) (14) -54,1% -88,0% EBIT opérationnel 413 489 -15,6% -7,1% En millions d’euros 2020 2019 Variation publiée % Variation organique % Europe 308 297 +3,6% +3,7% France 66 65 +0,7% +0,7% Europe hors News2 232 +4,5% +4,5% Amérique latine 158 236 -33,0% -11,0% Reste du monde 11 26 -59,3% -52,6% Autres (22) (14) -54,1% -88,0% EBIT 455 545 -16,5% -7,6% Bilan simplifié En millions d’euros Déc. 2020 Déc. 2019 En millions d’euros Déc. 2020 Déc. 2019 ACTIF PASSIF Goodwill 1 457 1 604 Capitaux propres et intérêts ne conférant pas le contrôle (1 134) (1 043) Immobilisations incorporelles 655 706 Immobilisations corporelles 148 169 Dettes financières et autres passifs financiers 3 391 3 163 Participation dans les sociétés mises en équivalence 64 69 Provisions et impôts différés passifs 178 239 Autres actifs financiers non courants 181 169 Float 1 170 2 142 Fonds à rembourser (Float) 4 874 5 161 BFR hors float 899 290 BFR hors float 2 119 1 366 Fonds réservés 2 578 1 864 Trésorerie et équivalents de trésorerie et autres placements de trésorerie 2 276 1 873 TOTAL ACTIF 9 428 8 886 TOTAL PASSIF 9 428 8 886 Déc. 2020 Déc. 2019 BFR 4 924 4 095 Dont float 3 704 3 019 Tableau de passage du résultat net, part du Group au Free Cash Flow En millions d’euros Déc. 2020 Déc. 2019 + Résultat net, part du Groupe 238 312 + Part des intérêts ne conférant pas le contrôle 28 34 + Dividendes reçus des sociétés consolidées par mise en équivalence 16 9 – Différence entre impôt décaissé et charge d’impôt -2 -8 – Impact non cash charges et produits 195 177 = Marge Brute d’Autofinancement avant autres charges et produits (FFO) 475 524 + Diminution (Augmentation) du Besoin en Fonds de Roulement 1 039 369 + Diminution (Augmentation) courante des Fonds réservés -770 -395 = Flux de trésorerie des activités opérationnelles 744 498 – Décaissements liés aux acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles -104 -98 = Flux de trésorerie (FCF) 640 400 1 Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport de certification sera émis après finalisation de la vérification du rapport de gestion et des diligences relatives au format électronique ESEF des comptes 2020. Les variations 2020 sont calculées sur la base des chiffres proforma 2019, tenant compte du changement de classification au Brésil depuis le quatrième trimestre 2019, au sein du revenu total, entre chiffre d’affaires opérationnel et autres revenus, sans effet sur le revenu total 2019. Voir annexes, page 18. Les croissances en données comparables et les effets de change excluent temporairement le Venezuela. 2 Le float correspond à une partie du besoin en fonds de roulement d’exploitation relative au pré-chargement de fonds par les entreprises clientes. 3 Communiqué du 25 mars 2020. 4 Communiqué du 7 avril 2020. 5 Communiqué du 13 février 2020. 6 Communiqué du 10 juin 2020. 7 Communiqué du 8 janvier 2020. 8 Communiqué du 13 mai 2020. 9 Communiqués du 10 et du 16 décembre 2020. Pièce jointe 2021 03 02 – Edenred 2020 Annual Results – CP vFR