Bourses rouges, contagions inquiétantes et confinement. Leonardo en baisse de 10%, reporte l’introduction en bourse des Drs – Il Sole 24 ORE

Les nouveaux blocages décidés par les grands pays européens tels que l’Allemagne et la France et les données sur les contagions qui ne s’améliorent pas même en Italie, combinés aux tensions sur les vaccins, d’AstraZeneca aux États-Unis au blocage de l’exportation des doses produites dans l’UE, continuent à inquiéter les investisseurs, qui voient s’aggraver les perspectives de reprise économique mondiale. Pour peser sur le climat également l’hypothèse lancée par la secrétaire au Trésor Janet Yellen que les États-Unis vont augmenter les taxes sur les entreprises pour financer le futur plan d’infrastructures, ramenant le taux d’imposition à 28% (après la baisse de 35% à 21% de Trump).

Leonardo reporte les Drs de sa filiale Ipo

Leonardo – Finmeccanica a annoncé que sa filiale américaine Leonardo US Holding a reporté son offre publique initiale d’actions dans Leonardo Drs, une filiale indirecte de Leonardo. “Malgré l’intérêt des investisseurs pendant le roadshow, dans la fourchette de prix définie, les conditions de marché défavorables n’ont pas permis une valorisation adéquate de Drs”, a indiqué la société dans une note.

Chargement…

Tokyo en baisse de 2% sur les craintes d’une résurgence de la pandémie

Journée en forte baisse pour la Bourse de Tokyo inquiète, dans le sillage de Wall Street, par la recrudescence de la pandémie Covid-19 dans le monde, qui refroidit les attentes d’une reprise imminente et rapide de l’économie mondiale. Le nes nouvelles mesures de confinement décidées en Europe et leaugmentation des infections semblent avoir changé le sentiment des investisseurs. A l’issue d’une séance dominée par le signe moins, l’indice Nikkei des 225 principales valeurs a laissé sur le terrain plus de 2% à 28 405,52 points (-2,04%) et l’indice de la principale liste, le Topix, cède 2,18% à 1 928,58 points. Les évaluations négatives du marché ont ainsi déprimé, entre autres, les prix des actions de l’entreprise. compagnies aériennes à la lumière des nouvelles mesures d’endiguement annoncées en France, en Allemagne et en Hollande qui allongent le délai de reprise des flux touristiques vers le Vieux Continent. Mauvais aussi le secteur automobile qui souffre de la pénurie de l’offre de semi-conducteurs dans le monde : Toyota a perdu 2,2% à 8 120 yens, Honda 1,6% à 3 246 yens et Nissan a glissé à 581 yens (-4%).red-Ggz

D’autre part, le pétrole rebondit après la baisse de la veille en raison des faibles perspectives de la demande mondiale d’énergie : le Wti de mai s’échange à 58,5 $ (+1,2 %) et le Brent à 61,6 $ (+1,4 %).

Nominations du mercredi 24 mars

Sur le front macroéconomique, après le PMI manufacturier du Japon en légère croissance en mars, nous attendons ceux de la France, de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne et de la zone euro. Aux États-Unis, les commandes de biens durables, les indices PMI manufacturiers et des services de Markit seront publiés, tandis que la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, et le président de la Fed, Jerome Powell, témoigneront devant la commission bancaire du Sénat à 10 heures (15 heures en Italie). En Italie, enfin, les attentes augmentent pour les communications du Premier ministre, Mario Draghi, au Parlement sur le prochain Conseil de l’UE.