Bourse: Europe faible, indices PME contrastés, Milan stable – ANSA New Europe

(ANSA) – MILAN, 23 AVRIL – Les bourses européennes n’ont pas bougé après les données mitigées sur la confiance des dirigeants, mieux que les estimations en France et dans l’UE, alors qu’en Allemagne, elle n’a progressé que dans le secteur manufacturier. Les contrats à terme américains sont positifs en attendant des indicateurs américains similaires. Une intervention de la présidente de la BCE Christine Lagarde lors d’un séminaire sur le climat organisé par Bloomberg est attendue dans l’après-midi. Milan est stable (-0,02%), ce qui réduit la baisse avec Paris (-0,03%). Faiblesse de Londres (-0,10%), de Francfort (-0,2%) et de Madrid (-0,24%).

Le pétrole brut a progressé prudemment (Wti + 0,31% à 61,6 $), moins pour les métaux à l’exception du fer (+ 0,5% à 1 097 $ la tonne) et de l’acier (+ 0,69% à 5 248 $ la tonne). Le dollar est tombé à 1,2 contre l’euro et à 1,387 contre la livre, à son tour jusqu’à 1,149 contre la monnaie unique.

Achats sur Daimler (+ 0,7%) après le rapport trimestriel, également diffusé par Moncler (-6,62%), tandis que Tod’s (+ 10,08%) court après le renforcement de LVMH (-0,19% à Paris) à 10% du capital . BP (-0,83%), Shell (0,57%) Eni (-0,35%) et Total (-0,34%) sont en baisse. Baisse d’Essilor Luxottica (-0,55%) après le rapport trimestriel de Grandvision (+ 0,19%), qui a confirmé son soutien dans le processus d’acquisition par le groupe italo-français. Achats sur les banques Commerzbank (+ 1,53%), Bankinter (+ 1,41%) et Banco Bpm (+ 0,94%). Bper a également bien fait (+ 0,75%), Intesa stable, Unicredit positif (+ 0,4%) (ANSA).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA