Astrazeneca est-il un vaccin sûr? Limites d’âge et doutes: qu’ont décidé l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni … – Corriere della Sera

8 avril 2021 – 23h22

Suspensions, limites d’âge, secondes doses: comment les règles d’administration évoluent d’un pays à l’autre

de Francesca Basso, Luigi Ippolito, Stefano Montefiori, Andrea Nicastro, Irene Soave, Paolo Valentino

L’Allemagne a été le premier pays d’Europe à tirer la sonnette d’alarme sur les risques associés au vaccin AstraZeneca, blocage de son administration pendant quelques jours à partir du 15 mars, une décision immédiatement imitée par divers pays européens, dont l’Italie. Et aussi celui où il y a eu le plus de cas de complications, comme la thrombose cérébrale ou la coagulation intravasculaire disséminée, après inoculation: à l’heure actuelle il y a eu 31 cas sur plus de 2,8 millions de doses administrées. Neuf de ces cas ont entraîné la mort du patient. En ce moment, en République fédérale, le vaccin anglo-suédois arrive inoculé uniquement aux personnes de plus de 60 ans. La Commission des vaccins (Stiko) a annoncé hier que ceux qui ont déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca et ont moins de 60 ans devront faire le booster avec un autre sérum, Pfizer ou Moderna.

8 avril 2021 | 23:22

© REPRODUCTION RESERVEE