ANSA / Pâques: Œufs en chocolat parfumés à l’oignon rouge de Tropea – Agence ANSA

De Calabre un ensemble original de saveurs, de couleurs et d’arômes

(par Clemente Angotti) (ANSA) – TROPEA, 03 AVR – Le goût incomparable du chocolat de qualité et celui tout aussi inimitable de l’oignon rouge de Tropea. C’est un ensemble sans précédent de saveurs, d’arômes et de couleurs qui ont préparé le terrain pour les œufs de Pâques originaux nés grâce à une idée de Paolo Pecoraro, directeur artistique de la Tropea Cipolla Party, et créé par le chef calabrais Antonio Biafora, de San Giovanni in Fiore.

Doux par excellence le “rouge” de Tropea, connu et apprécié partout pour son goût et sa douceur, se confirme également à cette occasion parmi les excellences les plus polyvalentes de la production agroalimentaire calabraise. Protégé par le Consortium Red Onion de Tropea IGP (Indication Géographique Protégée), l’ampoule renommée qui ces dernières années a fait son chemin sur les tables des chefs étoilés dans et au-delà, n’a pas peur de rivaliser avec le chocolat premium, de production française, en un mélange complètement nouveau et inexploré qui embrasse, en les exaltant, les excellences et les traditions de l’Europe.

“Ce ne sera pas le seul ingrédient qui fera la différence – explique Pecoraro – car cette association sera accompagnée d’oranges confites et de noisettes de Calabre”. L’excellence parmi les excellences, c’est aussi le “récipient”, façonné pour l’occasion, qui contient et en même temps embellit cette nouvelle proposition intéressante: une création artisanale, une pomme de pin en céramique créée par le maître Domenico Ditto, en activité dans son laboratoire de Seminara. Un emballage élégant qui non seulement contiendra l’œuf en chocolat, mais pourra également être utilisé comme lanterne. “En bref – souligne Pecoraro – un produit de design vraiment unique créé par un artiste qui est très apprécié même en dehors des frontières régionales”.

Les œufs de Pâques du chef Antonio Biafora de San Giovanni in Fiore représentent donc une nouveauté dans le panorama des propositions de l’époque et la curiosité grandissante autour du produit le confirme. “Le résultat est une véritable explosion de goût – poursuit Pecoraro – On peut dire que la Calabre se met à nu, nous donne toutes ses saveurs”.

Les produits utilisés pour le dessert sont ceux certifiés Igp par le Consortium et donnés par Pasquale Simonelli de Lady Tropea, une ligne gourmande à base de Tropea Onion. Une anticipation d’intérêt savoureuse et à bien des égards inexplorée en vue de la Tropea Cipolla Party prévue pour l’été, si tout va bien hors de la détresse actuelle de la pandémie, dans la perle de la mer Tyrrhénienne.

(ANSA).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA