Alstom vise le leadership de la mobilité durable – Agence ANSA

(ANSA) – MILAN, 21 AVRIL – Alstom ambitionne de devenir un leader du secteur de la mobilité durable, grâce également au train à hydrogène pour lequel des contrats avec les opérateurs ferroviaires sont en cours. C’est ce qui a émergé lors d’un événement digital sur les futures solutions et projets de l’entreprise liés à l’hydrogène en Europe.

La mobilité durable doit être «conditionnée pour fonctionner au mieux. Nous devons trouver des solutions pour décarboner le transport ferroviaire non électrifié, c’est pourquoi nous avons lancé le train à hydrogène», déclare Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom.

“Electrifier les lignes – ajoute-t-il – nous coûte donc nous avons pensé que le train à hydrogène était la solution idéale. La responsabilité d’Alstom est de devenir un leader dans le secteur de la mobilité durable. La perspective du train à hydrogène va au-delà de l’Allemagne et il y a des contrats en Italie, France, Royaume-Uni et Espagne Il est nécessaire de créer un écosystème complet pour l’hydrogène ».

Le président d’Alstom Dach, Muslum Yakisan, a expliqué comment le “train à hydrogène fait partie intégrante de notre offre ferroviaire pour les réseaux qui ne sont pas encore électrifiés. Les trains à hydrogène parviennent à s’attaquer aux territoires de montagne difficiles en Autriche, voyageront en France et en Italie et d’autres contrats avec les chemins de fer. les opérateurs sont en route ». (MANIPULER).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA