ALSTOM SA: Première commande de trains à hydrogène en France – une étape historique vers la mobilité durable – GlobeNewswire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

8 avril 2021

Première commande de trains à hydrogène en France – une étape historique vers la mobilité durable

Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est and Occitanie regions sign the very first order of dual mode electric-hydrogen trains in France. Il s’agit d’une étape historique dans la réduction des émissions de CO2 du transport ferroviaire au profit des voyageurs et des territoires, et dans le développement d’un écosystème hydrogène ainsi que d’un secteur porteur pour l’avenir.

Agissant pour le compte des quatre régions, SNCF Voyageurs a passé commande auprès d’Alstom pour les 12 premiers trains bi-mode électrique-hydrogène (plus deux rames optionnelles) de la gamme Coradia Polyvalent pour Régiolis, développée par Alstom. Le contrat vaut au total près de 190 millions d’euros1. Au début, les trains fonctionnaient à la vapeur et au thermique, puis à l’énergie électrique, cette innovation marque une véritable révolution dans la mobilité ferroviaire. Une première en France, il œuvrera à la réalisation des objectifs de transition énergétique de réduction des émissions de gaz à effet de serre et des nuisances sonores, ambition soutenue par le gouvernement français à travers son plan Hydrogène lancé en juin 2018. Il s’inscrit pleinement dans le programme PLANETER de réduction des l’impact environnemental des solutions de mobilité régionale de SNCF Voyageurs, fondées sur la conviction que l’introduction de plus de TER (trains express régionaux) permet de réduire significativement les émissions de CO2. D’autres régions françaises ont déjà manifesté leur intérêt à participer à une deuxième phase du projet.

Cette commande officielle française de trains à hydrogène est le fruit de deux années d’efforts conjoints des différentes parties prenantes du projet. Le train bi-mode électrique-hydrogène Coradia Polyvalent répond aux exigences du réseau ferré diversifié français et dispose d’une autonomie allant jusqu’à 600 km sur des tronçons de voie ferrée non électrifiée. Ce train de quatre voitures de 72 m de long a une capacité totale de 218 sièges et les mêmes performances dynamiques et le même niveau de confort que la version bi-mode électrique-diesel.

Près de 400 trains bi-mode électrique-thermique et tout électrique Coradia Polyvalent ont été commandés par les régions françaises depuis 2011. Le développement et la fabrication des trains Coradia Polyvalent assurent plus de 2 000 emplois en France pour Alstom et ses fournisseurs. Six des 15 sites d’Alstom en France sont impliqués dans le projet: Reichshoffen (Bas-Rhin) pour la conception et l’assemblage, Ornans (Doubs) pour les moteurs, Le Creusot (Saône-et-Loire) pour les bogies, Tarbes (Hautes-Pyrénées) pour chaînes de traction et développement de la propulsion hydrogène, Villeurbanne (Rhône) pour l’électronique embarquée et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) pour la conception.

«La France a tout ce dont elle a besoin pour devenir un champion de l’hydrogène: le gouvernement français est pleinement engagé à concrétiser cette ambition. Nous couvrirons 47 millions d’euros de coûts de développement pour le premier train régional à hydrogène de France. Je suis ravi que ce soutien ait permis aux quatre régions partenaires de confirmer leur commande pour les 14 premiers trains », a déclaré Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, ministère français de la transition écologique.

«La protection de l’environnement est un enjeu majeur et sans aucun doute le plus grand défi du 21st siècle. Cette commande des premiers trains Coradia en Auvergne-Rhône-Alpes est la prochaine étape de l’ambition de notre région de dynamiser une croissance verte axée sur l’innovation, le développement des affaires et la création d’emplois. Depuis notre engagement dans le projet européen Zero Emission Valley, nous avons pour objectif de faire de notre région – qui abrite presque tous les acteurs du secteur de l’hydrogène – l’une des régions les moins carbonées d’Europe, en développant des applications pour cette nouvelle source d’énergie. Les trains à hydrogène sont une alternative innovante aux trains diesel circulant sur nos lignes non électrifiées », a déclaré Laurent Wauquiez, président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes.

«En tant que source d’énergie et solution de stockage, l’hydrogène, et en particulier l’hydrogène vert, est un moyen non seulement de lutter contre les effets du réchauffement climatique, mais aussi de stimuler l’emploi, l’attractivité et la croissance dans notre région. Pionnier de cette technologie stratégique, la région a réuni les talents et les compétences de la Bourgogne et de la Franche-Comté dans sa transition vers l’hydrogène. La commande de trois Coradia Polyvalent H2 pour un montant total de 52 millions d’euros marque une nouvelle étape dans notre déploiement de l’hydrogène pour des solutions de mobilité bas carbone. Les trains circuleront entre Auxerre et Laroche-Migennes, et feront partie du premier écosystème régional en France à inclure le train, basé à Auxerre », a déclaré Marie-Guite Dufay, President of the regional council of Bourgogne-Franche-Comté.

«Cette commande historique confirme notre engagement à maintenir l’emploi et l’activité sur le site de Reichshoffen, où tous les trains – trois plus deux en option pour la région Grand Est et neuf autres commandés par nos homologues – seront assemblés. C’est la première étape de la stratégie à long terme de TER Grand Est et notre implication dans ce programme inédit vise à stimuler le lancement national du train léger à hydrogène en France. En effet, les essais réalisés seront fondamentaux pour développer une filière ferroviaire à hydrogène française et, dans un second temps, produire le train léger à hydrogène dont la région Grand Est a cruellement besoin pour déployer sa politique de sauvegarde et de développement de ses petits chemins de fer », a déclaré le président de la conseil régional du Grand Est.

«C’est un moment clé de notre campagne pour l’hydrogène en Occitanie. Cette première commande donne le feu vert à une nouvelle ère de progrès technologique au service de la mobilité verte avec le service de transport public régional liO. La Région Occitanie est la seule engagée dans les 4 solutions d’écologisation de ses trains régionaux (Régiolis Hybride, train batterie, bioGNV, hydrogène) et accueillera les 3 trains hydrogène Régiolis sur la ligne Montréjeau – Luchon que nous allons rouvrir d’ici 2025 C’est également une bonne nouvelle pour l’emploi et la croissance de notre région, notamment avec l’usine Alstom de Tarbes impliquée dans la fabrication de ces trains innovants. La réindustrialisation bas carbone de nos régions et les solutions de mobilité verte ne sont plus un rêve utopique, elles sont déjà à l’œuvre dans nos régions. Je voudrais saluer l’engagement collectif des quatre régions qui ont démontré leur capacité à initier et soutenir ce projet, qui favorise l’émergence d’un secteur porteur pour l’avenir ici en France », a déclaré Carole Delga, présidente du conseil régional d’Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.

«Alstom est particulièrement fier de contribuer, aux côtés de la SNCF Voyageurs et des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie, à une solution de mobilité plus propre et plus durable. Alstom est la première entreprise ferroviaire au monde à lancer sur le marché un train à hydrogène et à maîtriser cette technologie grâce à son train iLint, développé pour le marché allemand. Cette nouvelle commande pour le marché français s’inscrit pleinement dans l’ambition du Groupe Alstom de devenir numéro un sur le marché de la mobilité verte et intelligente et de contribuer au déploiement d’un écosystème hydrogène efficace dans nos régions », a déclaré Jean-Baptiste Eyméoud, président d’Alstom France.

«Cette commande marque une étape historique et concrète vers une mobilité propre, en déployant une nouvelle solution ferroviaire à zéro émission directe. L’hydrogène est devenu une solution concrète pour aider les régions à réaliser leur transition énergétique. Nous sommes fiers de notre engagement dans cette voie et de l’ajout de cette technologie à la gamme de solutions développées pour nos régions dans le cadre de notre programme PLANETER. Cette commande est le fruit de plusieurs années de travail aux côtés de nos autorités organisatrices et du constructeur, réalisé grâce à l’engagement et à l’expertise de nos équipes dans les départements Matériel roulant et TER, pour développer un train à hydrogène pour répondre aux besoins de nos régions », a déclaré Christophe Fanichet, CEO, SNCF Voyageurs.

1 Ce contrat a été réservé dans le 4e trimestre de l’exercice 2020/21 d’Alstom

A propos de la région Grand Est
Le transport, la mobilité et l’intermodalité constituent l’un des secteurs de compétences clés de la région Grand Est, avec un budget de près de 900 millions d’euros en 2020 (près d’un tiers du budget régional). L’objectif de la région est de faciliter le quotidien de ses habitants et de contribuer à construire les solutions de mobilité de demain. Pour y parvenir, il s’engage à soutenir les déplacements, à tisser des liens entre les métropoles et les villes moyennes et à ouvrir la région dans toutes les directions. Aujourd’hui, la transition énergétique, en particulier dans le secteur des transports, est une priorité essentielle pour la région, qui a adopté une approche ambitieuse pour assurer un service efficace, économe en énergie et bas carbone pour son réseau régional de transport ferroviaire de voyageurs. A cet égard, le remplacement des moteurs diesel des trains par des piles à combustible est l’une des solutions qui sera testée dans ce projet Régiolis H2 et pour laquelle la région a acheté cinq trains bi-mode électrique-hydrogène (dont deux en option), avec un en vue d’améliorer significativement l’impact environnemental du matériel roulant de demain.

A propos de la région Occitanie

L’Occitanie a un plan hydrogène vert ambitieux, alliant écologie et croissance économique.

En 2016, la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s’est fixé un objectif clair: devenir la première région à énergie positive en Europe. Pour y parvenir, elle met en œuvre un plan régional de 150 millions d’euros de développement de l’hydrogène vert autour de quatre axes stratégiques:

  • Accompagnement de projets de production, stockage et distribution d’hydrogène (Port-La-Nouvelle, Genvia);
  • Développer des applications hydrogène (bus, trains, avions verts);
  • Soutenir les écosystèmes régionaux de l’hydrogène (HyPort);
  • Faire de l’Occitanie l’une des premières régions d’Europe.

L’Occitanie est également la seule région à être impliquée dans les trois essais – hybride, batterie et hydrogène – actuellement en cours pour remplacer les trains diesel.

About SNCF Voyageurs

SNCF Voyageurs est la société du groupe SNCF assurant le transport ferroviaire de voyageurs. Il fournit des solutions de mobilité partagées et porte-à-porte pour répondre aux besoins des passagers en matière de service, de coût, de qualité et d’impact environnemental. Il propose à la fois la mobilité des navetteurs et des déplacements longue distance en France et en Europe à travers: Transilien en Ile-de-France; TER pour les trains régionaux; et Voyages (TGV INOUI, OUIGO, Intercités, Eurostar, Thalys, TGV Lyria, etc.). Son agence de voyages en ligne OUI.sncf est actuellement le premier site de e-commerce en France. SNCF Voyageurs transporte environ cinq millions de passagers par jour. Créée le 1er janvier 2020, SNCF Voyageurs est une société anonyme et filiale à 100% du groupe SNCF.

À propos d’Alstom

Menant les sociétés vers un avenir sobre en carbone, Alstom développe et commercialise des solutions de mobilité qui jettent les bases durables de l’avenir des transports. Le portefeuille de produits d’Alstom va des trains à grande vitesse, métros, monorail, tramways et bus électriques aux systèmes intégrés, services personnalisés, infrastructures, signalisation et solutions de mobilité numérique. Avec l’arrivée de Bombardier Transport à Alstom le 29 janvier 2021, le chiffre d’affaires combiné du nouveau Groupe s’est élevé à 15,7 milliards d’euros pour la période de 12 mois close le 31 mars 20202. Basée en France, Alstom est désormais présente dans 70 pays et emploie 75 000 personnes.

www.alstom.com

Pour plus d’informations:

Alstom

Coralie COLLET – 07 63 63 09 62– coralie.collet@alstomgroup.com

Philippe MOLITOR – 07 76 00 97 79 – philippe.molitor@hotmail.com

SNCF Voyageurs

SNCF Voyageurs Media Relations

Aymeric CHASSAING – 06 01 92 26 08– aymeric.chassaing@sncf.fr

Relations médias TER

Antoine BARON – 06 23 04 74 44 – antoine.baron@sncf.fr

Bourgogne-Franche-Comté region:

Marie SOUVERBIE – 03 80 44 34 66 – marie.souverbie@bourgognefranchecomte.fr

Auvergne-Rhône-Alpes region:

Service presse de la Région – 04 26 73 40 15

Grand Est region:

Service presse de la Région – presse@grandest.fr

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée region:

Frédéric Neuman – 05 61 33 53 39 – service.presse@laregion.fr

Audrey Porteron – 04 67 22 63 62 – service.presse@laregion.fr

2pro forma non audité